Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur
Palais de l'Elysée  - Sputnik France, 1920, 21.09.2021
Présidentielle 2022
La prochaine élection présidentielle française va se dérouler du 10 au 24 avril 2022.

"Les gens me remercient d’avoir perdu leurs préjugés": une maire rurale transgenre vise l’Élysée

© SputnikMarie Cau
Marie Cau - Sputnik France, 1920, 21.12.2021
S'abonner
Exclusif
Élue maire d’un village de 530 habitants aux dernières municipales, Marie Cau est maintenant candidate à l’élection présidentielle. Prônant une ligne "ni droite ni gauche" contre la conflictualité, elle espère aussi normaliser la figure transgenre.
Un engouement médiatique international pour la maire d’un village de 530 habitants: après son élection en mars 2020, les caméras du monde entier ont voulu rencontrer Marie Cau. La nordiste est en effet la première femme transgenre maire d’une commune française: Tilloy-lez-Marchiennes, dans la campagne entre Lille, Lens et Valenciennes.
Désormais candidate déclarée à la présidentielle de 2022, elle se confie à Sputnik: "Je ne cache pas ma personnalité transgenre, ça fait partie de moi. Mais ce n’est pas quelque chose que je mets en avant. Je suis une candidate pour tous les Français".
Une manière, en plein milieu rural, d’incarner une normalité nouvelle: "J’ai reçu beaucoup de messages de gens me disant que grâce à moi, ils avaient perdu leurs préjugés, que maintenant ils comprenaient qu’on pouvait être transgenre tout en vivant une vie normale". Une manière aussi de chercher à rassembler par-delà les clivages traditionnels:
"Le fond, c’est de pouvoir porter des idées au niveau économique, social, sociétal, international, alors que notre classe politique est totalement déconnectée et n’écoute pas les problèmes des gens", regrette Marie Cau.
Une position non partisane qui rappelle les Gilets jaunes? Oui mais non, tempère la candidate: "Le mouvement est allé vers l'action violente. Alors que quand je rencontre des gens, tous les jours sur le terrain, je me rends compte qu’il y a beaucoup de bienveillance et de bon sens. La conflictualité n’est plus indispensable parce qu’il y a aujourd’hui un véritable éveil des consciences".
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала