Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Taïwan et le Japon envisagent une "coopération globale" dans les semi-conducteurs

© Photo Service de presse de la MISiSLes matériaux en pérovskite sont une jeune classe de semi-conducteurs pour l'électronique optique, considérés comme une alternative efficace au silicium dans la fabrication des panneaux solaires
Les matériaux en pérovskite sont une jeune classe de semi-conducteurs pour l'électronique optique, considérés comme une alternative efficace au silicium dans la fabrication des panneaux solaires - Sputnik France, 1920, 24.12.2021
S'abonner
Les partis au pouvoir à Taïwan et au Japon ont convenu vendredi d'une "coopération globale" dans le domaine des semi-conducteurs et se sont engagés à s'entretenir régulièrement, ont déclaré des parlementaires taïwanais après ce qui constitue des discussions de facto entre les deux gouvernements.
Si Taïwan, considérée comme une province renégate par la Chine, et le Japon n'ont pas de liens diplomatiques officiels, ils entretiennent des relations officieuses étroites et partagent tous deux des inquiétudes vis-à-vis de Pékin.
Les discussions, auxquelles ont participé deux parlementaires de haut rang du Parti démocratique progressiste de Taïwan (PDP) et du Parti libéral démocrate du Japon (PLD), se sont déroulées en visioconférence et font suite à des consultations initiales qui se sont tenues fin août.
Les puces ne sont pas seulement un problème pour l'industrie japonaise qui, comme le reste du monde, a été confrontée à une pénurie de semi-conducteurs mais elles relèvent aussi de la sécurité du pays face à la Chine, a déclaré à la presse le parlementaire du PDP, Chiu Chih-Wei.
Les responsables japonais ont déclaré qu'ils avaient convenu avec la partie taïwanaise que les deux pays, ainsi que les États-Unis, devaient coopérer pour mettre en place des chaînes d'approvisionnement robustes dans des domaines tels que les semi-conducteurs.
"Nous devons faire tout notre possible pour faire face à la pénurie de semi-conducteurs pour le moment mais les domaines de coopération devraient s'étendre à mesure que nous avançons", a déclaré à la presse Akimasa Ishikawa, un parlementaire du Parti libéral démocrate qui a participé à la réunion.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала