Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Un joueur algérien décède après un choc violent en plein match

© Photo Pixabay/ThorstenFUn terrain de football
Un terrain de football  - Sputnik France, 1920, 26.12.2021
S'abonner
Le deuil continue de frapper le monde du football: après la mort de deux joueurs de football, omanais et croate, ayant subi des crises cardiaques alors qu’ils s’entraînaient avec leurs équipes respectives, un capitaine de D2 algérienne est décédé sur le terrain après avoir été victime d’un traumatisme crânien consécutif à une violente chute.
Sacrée après sa victoire contre la Tunisie le 18 décembre, l’Algérie est en deuil. Ce samedi, lors d’un match de D2 algérienne, Sofiane Loukar, joueur du MC Saïda, est décédé à l’âge de 30 ans, en plein jeu.
Comme le rapporte la Radio algérienne, le défenseur et capitaine a été d’abord victime d’un violent choc à la tête, mais est revenu sur la pelouse, après avoir reçu les premiers soins. Dix minutes plus tard, il s’est effondré à nouveau.
Les tentatives pour le réanimer n'ont pas eu de succès. Le match a été arrêté.
Commentant le drame à la radio, le président de la Ligue nationale de football amateur (LNFA), Ali Malek, a tenu à préciser que le dossier médical du défunt ne présentait aucune contre-indication à la pratique du football.
"Je suis très abattu, c’est très dramatique qu’un jeune puisse succomber à un choc sur un terrain de football. Le jeune joueur a perdu la vie après un télescopage aérien, mais malgré l’intervention des médecins il a succombé à sa blessure. Nous avons tout de suite vérifié son dossier au niveau de la Ligue et il n’a aucune contre-indication pour pratiquer le football de haut niveau. Son dossier est parfait", a-t-il déclaré sur les ondes de la Chaîne 3.

Deux autres morts

La mort de ce joueur algérien s’ajoute à deux autres morts ayant frappé le monde du football ces derniers jours. L’Omanais Mukhaled Al-Raqadi, 29 ans, a subi une crise cardiaque le 22 décembre lors de l’échauffement au jeu de son équipe, le Muscat FC. Transféré à l’hôpital, il est décédé quelques heures après.
Un problème cardiaque a également foudroyé Marin Cacic, joueur croate du NK Nehaj décédé lors d’un entraînement le 21 décembre. Après s’être effondré pendant la séance, il a été transporté d’urgence à l’hôpital où on lui a diagnostiqué une insuffisance cardiaque. Placé dans un coma artificiel, il est mort trois jours après.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала