Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur
L'application TousAntiCovid et un masque - Sputnik France, 1920, 22.09.2021
Covid-19

Coronavirus: en Italie, des experts craignent une paralysie de la société

© Sputnik/ Alessandro Rota / Aller dans la banque de photosÉpidémie de coronavirus en Italie
Épidémie de coronavirus en Italie  - Sputnik France, 1920, 27.12.2021
S'abonner
Des experts sanitaires ont appelé lundi le gouvernement italien à assouplir les règles de quarantaine imposées aux malades du Covid-19 en soulignant que le pays risquait d'être paralysé par la propagation très rapide du variant Omicron.
Les restrictions actuelles imposent aux personnes ayant été en contact étroit avec une personne atteinte du Covid-19 de s'auto-isoler pendant sept jours si elles sont vaccinées et pendant 10 jours si elles ne le sont pas.
Nino Cartabellotta, directeur de la fondation spécialisée Gimbe, a déclaré que chaque personne infectée avait, en moyenne, cinq à 10 contacts proches, et il a prédit que d'ici deux semaines environ un million de personnes en Italie pourraient avoir contracté le Covid-19.

"Cela signifierait qu'il pourrait y avoir cinq à 10 millions de contacts à envoyer en quarantaine, ce qui n'est tout simplement pas possible", a-t-il indiqué à Radio Cusano Campus.

Le virologue Fabrizio Pregliasco a fait écho à son avertissement en appelant à envisager une modification des procédures en vigueur pour éviter d'aboutir à un confinement généralisé.
Certains responsables politiques, dont l'ancien Premier ministre Matteo Renzi, ont déclaré que les personnes entièrement vaccinées ne devraient pas être mises en quarantaine si elles ne présentent aucun symptôme et que toute nouvelle restriction future ne devrait viser que les personnes refusant de se faire vacciner.
L'Italie a enregistré une hausse du nombre des nouvelles infections en fin de semaine dernière, affichant trois jours successifs de nouveaux cas quotidiens record avec un pic à 54.762 samedi.
Les chiffres officiels montrent que près de 80% des Italiens ont suivi un premier cycle de vaccination et que 29% ont reçu une injection de rappel, considérée comme la meilleure protection contre le variant Omicron.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала