Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

"10 points pour Gryffondor pour antisémitisme" après un post pro-Palestine d’une star d’Harry Potter

© AP Photo / Matt DunhamБританская актриса Эмма Уотсон
Британская актриса Эмма Уотсон - Sputnik France, 1920, 07.01.2022
S'abonner
L’actrice britannique Emma Watson vient de s'attirer les foudres de figures politiques israéliennes à cause de son soutien à la Palestine.
La star d’Harry Potter, aussi ambassadrice de bonne volonté pour les Nations unies, a publié le 3 janvier la photographie d’une manifestation pro-palestinienne à Chicago ayant eu lieu en mai dernier, en pleine escalade des combats entre la Palestine et Israël.
En légende, l’actrice a écrit une citation de la militante féministe anglo-australienne Sara Ahmed: "La solidarité ne suppose pas que nos luttes sont les mêmes, que notre douleur est la même ou que notre espoir concerne un même avenir. Mais elle implique un engagement et un travail, ainsi que la reconnaissance du fait que même si nous n’avons pas les mêmes sentiments, la même vie ou le même corps, nous vivons sur un socle commun."
Avec plus d’un million de "j’aime", l’image en question a déclenché une controverse au sujet du conflit au Moyen-Orient dans la section des commentaires. Mais de hauts responsables israéliens s'en sont aussi pris à la comédienne.
Gilad Erdan, ambassadeur d’Israël auprès de l’Onu, a répondu sur Twitter que "la fiction peut fonctionner dans Harry Potter, mais pas dans la réalité", avant de préciser que "la magie utilisée dans le monde des sorciers pourrait éliminer les maux que représentent le Hamas (qui opprime les femmes et cherche l’anéantissement d’Israël) et l’AP (qui soutient le terrorisme). Dans ce cas, je serais pour!"
Son prédécesseur l’a suivi. Danny Danon, ancien ambassadeur d’Israël à l’Onu, est allé, lui, plus loin en qualifiant ce post d’antisémite. "10 points pour Gryffondor pour antisémitisme", a-t-il tweeté.
Emma Watson a été défendue en retour par d'autres personnalités internationales. Le présentateur britannique Mehdi Hasan a qualifié d’"au-delà de la parodie" les propos de Danny Danon.
"Pleurez plus fort, ça me fait rire", a écrit pour sa part le militant palestinien Mohammed al Kurd, acteur principal dans la sensibilisation de la communauté internationale aux expulsions forcées de Palestiniens.
"Témoigner de la solidarité aux Palestiniens, ce n'est pas de l'antisémitisme. Ces tentatives constantes d'étouffer tout soutien aux Palestiniens doivent être dénoncées", a répondu à Danny Danon la membre de la Chambre des Lords Sayeeda Warsi.

Appel de Mahmoud Abbas à Poutine

Huit Palestiniens ont ainsi été tués le 6 janvier dans une collision entre un camion et le minibus dans lequel ils se trouvaient en Cisjordanie occupée, ont indiqué les médias officiels palestiniens.
Au cours d'une conversation téléphonique, le Président palestinien Mahmoud Abbas a prévenu Vladimir Poutine que les politiques israéliennes risquaient de mener à une véritable "explosion" dans cette zone, théâtre récurrent de heurts.
M Abbas "a souligné l'importance de mettre fin aux pratiques unilatérales d'Israël quant aux colonies, à la confiscation des terres, à l'expulsion de Palestiniens à Jérusalem-Est (...) et au terrorisme des colons car ces mesures israéliennes vont mener à une explosion de la situation", a indiqué l'agence officielle palestinienne Wafa.
Selon le rapport annuel de l'armée israélienne, 100 attaques ont été perpétrées en 2021 contre des Israéliens en Cisjordanie occupée, contre 60 un an plus tôt, auxquels s'ajoutent 5.532 incidents impliquant des jets de pierre contre 4.000 l'année précédente.
L'Onu s'est récemment alarmée de la violence des colons et des appels de groupes palestiniens à augmenter les confrontations avec Israël.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала