Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Des chercheurs suivent en direct la mort d’une supergéante rouge, une première - vidéo

© Photo Pixabay / 272447Supernova
Supernova - Sputnik France, 1920, 09.01.2022
S'abonner
Des chercheurs américains ont observé, pendant 130 jours, la fin d’une étoile très massive située à 120 millions d’années-lumière de la Terre avant son explosion en supernova.
Grâce au télescope W.M.Keck de Maunakea, à Hawaï, les astronomes de l’université Northwestern (Illinois) et de celle de Berkeley (Californie) ont pu observer l’un des événements les plus spectaculaires pouvant survenir dans l’univers: la mort d’une supergéante rouge avant son explosion en supernova.
L’étoile (SN) 2020tlf, d’environ 10 masses solaires et située à 120 millions d’années-lumière de la Terre, a été suivie durant 130 jours, au cours de l’été 2020. Les chercheurs ont ainsi assisté à l’autodestruction rapide de l’astre et à ses derniers soubresauts précédant son effondrement en supernova de type II. Leurs observations sont relatées dans The Astrophysical Journal.

"Une percée dans notre compréhension"

Auparavant, il était considéré que les supergéantes rouges étaient relativement calmes à l’approche de leur extinction, sans preuve d’éruptions violentes.
Or, (SN) 2020tlf s’est montrée bien moins paisible avant son explosion, émettant un rayonnement lumineux, ce qui laisse penser qu’au moins certains de ces astres peuvent subir des changements importants dans leur structure interne.
Dans un communiqué de l’observatoire Keck, le chercheur Wynn Jacobson-Galán souligne qu’il s’agit d’"une percée dans notre compréhension de ce que font les étoiles massives quelques instants avant leur mort".
"C’est comme regarder une bombe à retardement. Nous n’avions jamais confirmé une activité aussi violente dans une supergéante rouge agonisante, que nous avons clairement vue produire une émission lumineuse, s'effondrer et brûler", détaille Raffaella Margutti, co-auteur de l’étude, dans le même communiqué.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала