Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur
L'application TousAntiCovid et un masque - Sputnik France, 1920, 22.09.2021
Covid-19

Les hôpitaux anglais s'appuient sur le privé pour assurer la continuité des soins

Un hôpital - Sputnik France, 1920, 10.01.2022
S'abonner
Les hôpitaux d'Angleterre pourront faire appel à des cliniques et à du personnel privés pour assurer la continuité des soins face à l'augmentation des cas du variant Omicron, dans le cadre d'un accord annoncé lundi par le service public de santé (NHS).
L'accord de trois mois signifie que le personnel et les installations de soins de santé privés seront disponibles pour soutenir le NHS en cas de besoin et l'aider à maintenir les services de santé pour les patients souffrant d'autres maladies. L'objectif principal étant d'éviter des retards dans le traitement des patients atteints de maladies telles que le cancer.
"Cet accord témoigne de la collaboration entre nos services de santé afin de créer une garantie supplémentaire permettant aux gens de continuer à recevoir les soins dont ils ont besoin quand ils en ont besoin", a commenté le ministre de la Santé, Sajid Javid.
Cette mesure a été mise en place pour s'assurer que le service de santé n'est pas débordé et pour éviter de mettre en œuvre d'autres restrictions visant à juguler la propagation du Covid-19, comme cela a été le cas en Écosse et au Pays de Galles, a-t-il ajouté.
Le service national de santé pour l'Angleterre NHS England avait déjà appelé les hôpitaux à préparer la mise en place de structures provisoires pouvant accueillir jusqu'à 4.000 lits supplémentaires, pour se préparer à une éventuelle vague d'admissions engendrée par le variant Omicron.
Dans un communiqué, NHS England avait demandé à huit hôpitaux d'identifier les espaces pouvant accueillir des lits tels que les gymnases ou les salles de cours, afin d'y mettre en place des structures temporaires pouvant accueillir une centaine de patients.
Ces hubs provisoires doivent venir renforcer le service hospitalier et offrir jusqu'à 4.000 lits supplémentaires "si le nombre record d'infections au Covid-19 entraîne une hausse des admissions et dépasse les capacités existantes".
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала