L'application TousAntiCovid et un masque - Sputnik France, 1920, 22.09.2021
Covid-19

Le Covid en décrue? "Omicron parachève l’immunité collective", selon le Dr Gayet

© AFP 2022 JUSTIN TALLISVariant Omicron Covid
Variant Omicron Covid - Sputnik France, 1920, 18.01.2022
Les derniers indicateurs montrent une amorce de décrue de la cinquième vague de Covid. Pour le Dr Gayet, le variant Omicron, davantage que la vaccination, est en grande partie responsable de l’immunité de groupe.
"On savait que ce variant Omicron était moins pathogène. Cela explique qu’il y ait moins de personnes hospitalisées et moins de personnes admises en réanimation. Étant donné qu’il est très contagieux, il circule très largement dans la population. Il permet aux personnes qui n’étaient pas immunisées de le devenir. D’une certaine manière, c’est presque un vaccin atténué naturel", détaille le Dr Stéphane Gayet devant les caméras de Sputnik.
Si le nombre de cas positifs au Covid-19 reste très élevé (286.000 cas journaliers en moyenne, selon Santé publique France), certains indicateurs de l’épidémie sont en train de passer au vert pour la première fois depuis plusieurs semaines. À l’heure actuelle, on compte en moyenne 316 admissions en soins critiques pour Covid-19 chaque jour, soit une baisse de 8% par rapport à la semaine dernière.
"Effectivement, on constate depuis quelques jours l’amorce d’une décrue selon les principaux indicateurs. Mais ce qu’on fait actuellement, ce n’est pas de l’épidémiologie, c’est de la “testologie”! Le fait d’avoir un test PCR ou antigénique positif ne permet pas de situer l’individu comme un cas malade. Les véritables indicateurs, ce sont ceux des médecins généralistes et des admissions quotidiennes à l’hôpital pour Covid-19", précise toutefois le Dr Gayet.
Pour le médecin infectiologue et hygiéniste, l’amélioration actuelle est avant tout imputable au variant Omicron, très contagieux mais moins létal. "C’est le virus, et non pas le vaccin, qui peut conférer l’immunité collective. Ce SARS-CoV-2, dans sa version Omicron, permet de parachever l’immunité collective qui s’était déjà mise en place avec les variants précédents qui avaient largement circulé", tranche-t-il.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала