Un raid de la coalition saoudienne contre la capitale yéménite fait plusieurs morts

© AFP 2022 SanaaSanaa
Sanaa  - Sputnik France, 1920, 18.01.2022
Des frappes aériennes de la coalition sous commandement saoudien intervenant militairement au Yémen ont fait 14 morts dans la capitale Sanaa, contrôlée par les Houthis, selon les premières estimations, alors que les fouilles des décombres se poursuivaient, ont déclaré mardi à Reuters des habitants.
Cette offensive de la coalition saoudienne est survenue en représailles à une attaque imputée aux Houthis lundi contre l'aéroport d'Abou Dhabi, aux Émirats arabes unis, alliés de l'Arabie saoudite.
D'après une source médicale et des habitants, l'une des frappes a ciblé le domicile d'un ancien représentant de l'armée, qui a été tué, de même que son épouse, son fils, d'autres membres de sa famille et d'autres personnes non identifiées.
Plus tôt dans la journée, la coalition saoudienne avait indiqué qu'elle lançait des raids contre plusieurs bastions et camps des Houthis à Sanaa, dans le nord du Yémen.

Il semble s'agir de l'offensive saoudienne la plus meurtrière à Sanaa depuis 2019.

Un membre de l'administration Houthi a déclaré via Twitter que les frappes de la coalition à Sanaa ont fait au total une vingtaine de morts.
La télévision officielle des Houthis, mouvement chiite soutenu par l'Iran, a rapporté dans un premier temps que 12 personnes, dont des femmes et des enfants, ont été tués par une offensive aérienne de la coalition saoudienne. Par ailleurs, 11 personnes ont été blessées et cinq maisons détruites, a indiqué Al Massirah.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала