Palais de l'Elysée  - Sputnik France, 1920, 21.09.2021
Présidentielle 2022
La prochaine élection présidentielle française va se dérouler du 10 au 24 avril 2022.

Pas encore candidat, Emmanuel Macron lance secrètement son site de campagne

© AFP 2022 LUDOVIC MARINEmmanuel Macron
Emmanuel Macron - Sputnik France, 1920, 27.01.2022
C’est en toute discrétion que le site de campagne d’Emmanuel Macron a été mis en ligne dans la nuit du 26 au 27 janvier. Un lancement qui survient alors que le Président sortant n’a pas encore annoncé sa candidature.
Un lancement en catimini. Alors que l’annonce de candidature officielle du Président sortant se fait toujours attendre, son site de campagne a été créé, à découvert Le Monde.
Baptisé Avecvous2022, il se compose de témoignages d’individus qui racontent leur quotidien. Chacun peut participer en enregistrant une vidéo dans laquelle il peut évoquer un thème qui lui tient à cœur.

"Vous ne vous reconnaissez pas dans les déclarations des candidats à l’élection présidentielle? C’est normal, ils ne parlent pas de vous, ils parlent d’eux. Notre démarche est à l’opposé de ça."
La plateforme ne mentionne pas le nom du Président de la République. Aucun logo de parti n’y figure, ni-même le nom d’un responsable politique. Pour découvrir qui se cache derrière cette adresse Internet, il faut se rendre dans les mentions légales. Il s’agit de La République en Marche.

Le parti explique sa démarche:

"On nous a reproché chaque jour de ce quinquennat de ne pas être des politiciens de métier.Ce reproche est fondé, c’est même une fierté –c’est peut-être pour cela que nous sommes les seuls à vous écouter. Et quand nous étions sur le pas de votre porte, vous ne nous avez jamais parlé de primaires, de partis ou de sondages. Cela tombe bien, car notre objectif n’est pas de faire campagne contre un camp, ou pire, contre une partie des Français. C’est de faire campagne pour, et de faire campagne avec. "
Le parti au pouvoir continue ainsi de fonder sa communication sur le rejet de la classe politique traditionnelle. En février 2020, Emmanuel Macron avait affirmé à ses députés, suite à la polémique liée au rejet du projet de loi allongeant de cinq à douze jours le congé de deuil pour les parents ayant perdu un enfant: "il faut être fier d’être des amateurs quand on voit les résultats qu’ont obtenus les soi-disant professionnels de la politique".

Une annonce attendue


Maintenant que le site de campagne est créé, une question reste en suspens. Selon Le Monde qui a obtenu des confidences de l’entourage du Président, l’annonce devrait se faire le 20 février. Pour le moment, le chef de l’État temporise, même s’il a déclaré le 4 janvier dans un entretien au Parisien en avoir "envie".

"Il n'y a pas de faux suspens. J'ai envie. Dès qu'il y aura les conditions sanitaires qui le permettent et que j'aurai clarifié ce sujet, en moi-même et par rapport à l'équation politique, je dirai ce qu'il en est avec la même liberté car je ne veux rien m’interdire. J’ai toujours été libre".
Le Président, qui est actuellement en tête des sondages, avait affirmé au cours de cette entrevue avoir des ambitions pour la France et que la décision d’une éventuelle candidature se "consolidait dans son for intérieur".
Depuis plusieurs mois, l’opposition accuse M.Macron de faire campagne sans le dire, notamment Jean-Luc Mélechon qui avait critiqué son allocution du 9 novembre 2021.
Manon Aubry, eurodéputée LFI, avait dénoncé auprès de Franceinfo un clip de campagne aux frais du contribuable.
"On est à quelques mois d'une élection présidentielle et Emmanuel Macron n'a rien fait d'autre que vanter son bilan qui, si on l'écoute, est exceptionnel à tous les niveaux. Il n'y a plus de pauvres dans ce pays, il n'y a plus de chômeurs, plus de gens qui galèrent, et la crise sanitaire est derrière nous."
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала