Le Président tunisien dissout le Conseil supérieur de la magistrature

CC BY 2.0 / BOMBMAN / TunisTunis (archive photo)
Tunis (archive photo) - Sputnik France, 1920, 06.02.2022
Le Président tunisien Kaïs Saïed a annoncé le 6 février la dissolution du Conseil supérieur de la magistrature, organe qui garantit le bon fonctionnement de la justice et l'indépendance de l'autorité judiciaire en Tunisie.
Kaïs Saïed a déclaré que le Conseil appartenait au passé et qu'il publierait un décret temporaire à son sujet. Aucun détail supplémentaire concernant ce décret n'a été donné.
Des partis politiques et des organisations, dont l’Union générale tunisienne du travail (UGTT), manifesteront dimanche pour réclamer que les personnes impliquées dans des affaires de terrorisme soient tenues pour responsables de leurs actes et rendre hommage au militant au laïque Chokri Belaïd au neuvième anniversaire de son assassinat.
Les partisans de Kaïs Saïed devraient quant à eux manifester contre le Conseil supérieur de la magistrature.
"Je dis aux Tunisiens qu'ils peuvent manifester librement. C'est leur droit. Tout comme nous avons le droit de dissoudre le Conseil supérieur de la magistrature", a déclaré le Président.
Cette annonce intervient bien qu'une interdiction de manifester, déclarée par le gouvernement, soit en place.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала