Au moins 10 morts après le passage du cyclone Batsirai à Madagascar

Madagascar - Sputnik France, 1920, 07.02.2022
Le passage du cyclone Batsirai a fait au moins dix morts à Madagascar, où la tempête a provoqué l'effondrement d'habitations, des coupures de courant et des inondations.
Après avoir frôlé l'île de la Réunion, Batsirai s'est abattu samedi soir sur la côte Est de Madagascar avec de fortes pluies et des vents soufflant jusqu'à 165 km/h.
L'une des localités les plus durement touchées a été Nosy Varika, sur le littoral, où la plupart des bâtiments ont été détruits. La ville est en outre coupée du reste du pays en raison des inondations, a dit un responsable local dimanche.
Le bureau malgache de gestion des catastrophes et des risques a fait état dimanche soir de 10 décès. Selon la radio publique, des personnes ont été tuées dans l'effondrement de leur habitation à Ambalavao, à près de 500 km au sud de la capitale Antananarivo.
"Nous ne voyons que de la désolation: des arbres déracinés, des poteaux électriques à terre, des toits emportés par le vent, la ville complètement sous l'eau", a rapporté Nirina Rahaingosoa, un habitant de Fianarantsoa à 420 km au sud d'Antananarivo, joint au téléphone par Reuters.
L'électricité a été coupée dans la ville, où les poteaux ont été renversés par des rafales de vent qui a soufflé toute la nuit, jusqu'à dimanche matin, a-t-il ajouté.
Dans la région centrale de Haute Matsiatra, des villageois ont dégagé à la pelle une route obstruée à la suite d'un glissement de terrain causé par la tempête.
L'île de Madagascar a déjà été frappée il y a seulement deux semaines par un autre cyclone, Ana, qui a fait 55 morts.
Après Madagascar, Ana s'est déplacé vers l'ouest, frappant le Mozambique, jusqu'au Malawi. Au total, 88 personnes ont été tuées.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала