Inde: fermeture des écoles au Karnataka après des accrochages entre pro et anti voile

CC0 / Alexis / Une femme voilée
Une femme voilée - Sputnik France, 1920, 09.02.2022
L'Etat indien du Karnataka (sud) a ordonné la fermeture des écoles et des collèges pendant trois jours, a déclaré mardi son ministre en chef, sur fond de manifestations ayant éclaté après que certaines écoles aient refusé l'entrée aux étudiantes portant le voile.
Selon des médias locaux, plusieurs écoles de la ville côtière d'Udupi avaient refusé, la semaine dernière, l'entrée aux filles portant le voile en invoquant un ordre du ministère de l'Éducation, ce qui a déclenché des protestations de parents et d'élèves.
Le haute Cour du Karnataka entendait ce mercredi une requête déposée par deux étudiantes du collège gouvernemental préuniversitaire d'Udupi contre la directive du gouvernement local leur interdisant d'assister à des cours portant le voile.
"Les gens devraient avoir foi en la Constitution. Faire de l'agitation, descendre dans la rue, crier des slogans, des étudiants s'en prendre à d'autres... ce ne sont pas de bonnes choses", a déclaré le juge Krishna Dixit.
Les tensions se sont encore aggravées ces derniers jours à Udupi et ailleurs dans l'Etat Karnataka alors que des étudiants portant des châles en couleur safran, généralement portés par les hindous, se pressaient dans les salles de classe pour montrer leur soutien à l'interdiction du voile dans leurs écoles.
"Nous attendons la décision de la haute Coure de Karnataka. J'appelle tous les étudiants, les enseignants et la direction des écoles et des collèges ainsi que les habitants du Karnataka à maintenir la paix et l'harmonie", a déclaré mardi le ministre en chef du Karnataka, Basavaraj Bommai.
Cependant, les partis d'opposition accusent le gouvernement local de "discriminer les minorités religieuses" et d'encourir " le risque d'attiser la violence".
La chef du principal parti de l'opposition du Congrès, Priyanka Gandhi, a déclaré mercredi que c'est "le droit d'une femme de décider ce qu'elle veut porter. Ce droit est garanti par la Constitution indienne".
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала