Emmanuel Macron plaide pour une Europe souveraine dans l'espace

© Sputnik . Sergueï Gouneev / Aller dans la banque de photosEmmanuel Macron lors d'une conférence de presse à l'issue des pourparlers avec Vladimir Poutine, le 7 février 2022
Emmanuel Macron lors d'une conférence de presse à l'issue des pourparlers avec Vladimir Poutine, le 7 février 2022 - Sputnik France, 1920, 16.02.2022
Le Président français Emmanuel Macron, dont le pays assure pour six mois la présidence du Conseil de l'Union européenne, a plaidé, mercredi à Toulouse, en faveur d'une Europe souveraine dans l'espace et invité les dirigeants européens à se positionner sur les vols habités vers la Lune et Mars.
Selon le chef de l’État français, l'Europe doit avoir sa propre "maîtrise" de l'espace si elle veut acquérir une souveraineté technologique, industrielle, militaire et scientifique.
L'Europe doit notamment prendre "d'urgence" son "destin en main" dans le domaine des constellations de satellites, si elle veut garder la maîtrise de ses télécommunications, a encore estimé Emmanuel Macron, lors d'une réunion des ministres européens chargés de l'Espace et de l'Agence spatiale européenne (ESA).
Mais l'Europe doit aussi investir dans "la part de rêve" que représente l'espace, au-delà de l'orbite terrestre, a poursuivi le chef de l'État français. "Pour nous Européens, le modèle spatial viable n'est pas celui de l'exploitation, de l'augmentation du nombre de touristes spatiaux", mais celui d'un "bien commun qui doit être utile à tous", a-t-il fait valoir, opposant sa vision à une "marchandisation de l'espace".
Dans cette optique, l'Europe doit selon lui "anticiper un positionnement pour une première mission internationale humaine vers Mars, probablement à la fin de la prochaine décennie".
"L'ESA a déjà identifié des pistes en matière de sciences spatiales et de vols habités, et je propose que nous puissions accompagner cet élan en travaillant [...] d'ici l'été prochain pour formuler des propositions sur nos ambitions européennes en matière d'exploration, de vols habités", a affirmé le Président français dont les propos sont relayés par les médias de l'Hexagone.
L'objectif, selon M.Macron, est "d'éclairer les décisions stratégiques" qui devront être prises en novembre, lors d'une réunion ministérielle de l'ESA à Paris.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала