- Sputnik France, 1920
Crise ukrainienne
Les tensions sont montées entre la Russie et l'Ukraine fin 2021 sur fond de mouvements d’unités militaires dans le sud de la Russie.

"Le Royaume-Uni semble ne plus avoir conscience de ses propres intérêts en tant qu’État"

© SputnikRachel Marsden
Rachel Marsden - Sputnik France, 1920, 16.02.2022
Dans sa politique étrangère, le moins que l’on puisse dire c’est que Boris Johnson manifeste la plus grande agressivité dans le dossier ukrainien. Analyse de John Laughland, historien, au micro de Rachel Marsden.
Alors que le Premier ministre britannique dit vouloir la paix en Europe face au conflit ukrainien, la politique étrangère britannique va à l’encontre de ses paroles. John Laughland, historien titulaire d’un doctorat de l’Université d’Oxford, voit la Grande-Bretagne comme un suiveur idéologique, à l’inverse d’autres pays européens:
"En France, il reste des traces d’une tradition étatique –même si elles sont très effacées dans le cadre européen. Le Royaume-Uni, depuis longtemps, semble ne plus avoir conscience de ses propres intérêts en tant qu’État."
Il estime que "la Grande-Bretagne suit les États-Unis dans une aventure idéologique dénuée de sens" et qu’elle "s’est investie de façon excessive dans l’alliance atlantique":
"Londres a une politique étrangère totalement idéologique. Les élites britanniques n’ont plus le sentiment de leur pays comme un État. Elles ne raisonnent plus en termes d’État. Elles raisonnent uniquement en termes de valeurs universelles telles qu’elles les perçoivent."
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала