Réouverture des écoles dans l'État indien du Karnataka

CC0 / Alexis / Une femme voilée
Une femme voilée - Sputnik France, 1920, 16.02.2022
Les écoles secondaires ont rouvert mercredi dans l'État indien du Karnataka (sud), une semaine après que les autorités les ont fermées pour apaiser les protestations contre la décision d'interdire le hijab dans les salles de cours.
La Haute Cour de Karnataka délibère depuis jeudi dernier sur la récente interdiction imposée aux étudiantes de porter le hijab, imposée par les autorités de l’État.
Mercredi, des étudiantes portant des uniformes verts, certaines portant le hijab, sont entrées main dans la main dans l'école secondaire de filles dans le district d'Udupi, où les manifestations ont commencé ce mois-ci.
Tous les élèves ont été autorisés, y compris les filles en hijab, malgré une décision de la Haute Cour de l'État la semaine dernière selon laquelle les écoles devraient interdire tout vêtement religieux dans les salles de cours jusqu'à nouvel ordre. Un banc de trois juges entendait des pétitions contestant l'interdiction par le gouvernement de l'État du port du voile.
La semaine dernière, plusieurs écoles de la ville côtière d'Udupi avaient refusé l'entrée aux filles portant le voile en invoquant un ordre du ministère de l'Éducation, ce qui a déclenché de larges protestations de parents et d'élèves.
Les tensions se sont encore aggravées à Udupi et ailleurs dans l’État Karnataka alors que des étudiants portant des châles en couleur safran, généralement portés par les hindous, se pressaient dans les salles de cours pour montrer leur soutien à l'interdiction du voile dans leurs écoles.
Cependant, des partis d'opposition accusent le gouvernement local de "discriminer les minorités religieuses" et d'encourir "le risque d'attiser la violence".
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала