Donbass - Sputnik France, 1920, 24.02.2022
Opération militaire russe en Ukraine
Vladimir Poutine a annoncé le 24 février le début d’une "opération spéciale" pour "protéger les habitants" du Donbass.

Le Kremlin dément l’utilisation par la Russie d'armes thermobariques ou à sous-munition

© Sputnik . Sergueï Gouneev / Aller dans la banque de photosDmitri Peskov
Dmitri Peskov - Sputnik France, 1920, 01.03.2022
Accusée par l'Ukraine de recourir à des bombes thermobariques, la Russie dément. Selon le porte-parole du Kremlin, c'est "une fausse information". La Défense a déjà précisé que l'armée russe prenait toutes les mesures pour préserver les civils.
Sputnik France reste accessible sur Telegram et Odysee. Pour accéder à notre site et à notre chaîne YouTube vous pouvez utiliser un VPN, par exemple CyberGhost, Astrill, NordVPN, ZenMate ou Private VPN. Téléchargez notre application sur App Store ou Google Play Store.
L’utilisation par la Russie d'armes thermobariques ou à sous-munition est "fausse", a déclaré le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.
Le 28 février, l'ambassadrice d’Ukraine aux États-Unis a accusé la Russie d'avoir utilisé une bombe thermobarique. Elle a affirmé que l'usage de cette arme est "proscrit par la Convention de Genève", ce qui constituerait donc un crime de guerre.
La Défense russe a pour sa part précisé que l'armée russe prenait toutes les mesures pour préserver les civils.

Opération militaire en Ukraine

L’opération militaire russe s'est déclenchée le 24 février, trois jours après que Vladimir Poutine a reconnu l’indépendance des Républiques de Lougansk et de Donetsk, expliquant que l'Ukraine ne respecte pas les accords de Minsk et que la situation dans le Donbass peut être qualifiée de "génocide".
Le Président russe a alors souligné que les plans de Moscou n'incluaient pas l'occupation des territoires ukrainiens, mais la démilitarisation et la dénazification de l’Ukraine, ce qui a été confirmé le 25 février par le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov qui assure que cela va permettre aux Ukrainiens de "déterminer librement leur avenir", une fois qu'"ils se seront libérés de leur joug".
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала