Toyota reprendra sa production au Japon mercredi après une cyberattaque

CC0 / Admiral_Lebioda / Logo de Toyota
Logo de Toyota - Sputnik France, 1920, 01.03.2022
Toyota a annoncé qu'il reprendrait sa production domestique mercredi, à la suite d'une attaque informatique visant un fournisseur du constructeur automobile japonais qui a contraint celui-ci à suspendre mardi les activités de toutes ses usines dans le pays.
La mise à l'arrêt des 14 usines japonaises du groupe a affecté la production d'environ 13.000 véhicules, tout en alimentant les inquiétudes sur la sécurité informatique des chaînes d'approvisionnement du pays.
Kojima Industries, qui fournit des pièces en plastique et des composants électroniques à Toyota, a indiqué avoir découvert une erreur sur l'un de ses serveurs informatiques samedi soir. L'entreprise a par la suite dit dans un communiqué avoir découvert un virus et un message menaçant.
Un porte-parole de Toyota a déclaré que le constructeur automobile serait en mesure de reprendre ses opérations grâce à un réseau de secours le reliant à son fournisseur. Une semaine ou deux seront nécessaires pour rétablir entièrement le système, a-t-il précisé.
On ne connaît pas dans l'immédiat l'origine de la cyberattaque, ni son motif. Elle est survenue après que le Japon a imité ses alliés occidentaux en imposant des sanctions contre la Russie pour avoir lancé une invasion de l'Ukraine, mais rien ne permet d'établir un lien avec certitude.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала