Bientôt des drones "kamikazes" israéliens au service du Maroc?

© Sputnik . Alexeï Vitvitsky / Aller dans la banque de photosRabat, Maroc
Rabat, Maroc - Sputnik Afrique, 1920, 22.07.2022
Le Maroc aurait signé un accord sur l’achat à Israël d’un groupe de drones ultraperformants dits "kamikazes". L’information est intervenue au cours de la première visite du chef d'état-major de l'armée israélienne au Maroc actant davantage le rapprochement entre le pays arabe et l’État hébreu.
Suite à la normalisation des relations entre les deux pays fin 2020, le rapprochement entre le Maroc et Israël est palpable. Selon Haaretz, qui se réfère à ses sources, le Maroc a signé un accord avec Israël portant sur l’acquisition d’un groupe de drones israéliens Harop, dits "kamikazes".
Cet appareil, produit par l'entreprise israélienne de construction aéronautique Israeli Aerospace Industries (IAI), a une portée de 1.000 km, transporte environ 20 kg d’explosifs et peut rester en l’air jusqu’à sept heures.
Les informations selon lesquelles le Maroc était intéressé par les drones israéliens circulent depuis fin 2021. Sans confirmation officielle, en novembre dernier Haaretz a annoncé que le coût de la transaction serait de 22 millions de dollars.
L’annonce actuelle intervient alors que le chef d'état-major de Tsahal, Aviv Kokhavi, vient de terminer sa première visite au Maroc.

Initiatives militaires

Ce dernier temps, le Maroc et Israël développent activement des axes de coopération militaire.
Fin juin, pour la première fois, des observateurs militaires israéliens ont participé à l'exercice militaire African Lion 2022, le plus large sur le continent africain, co-organisé par le Maroc et les États-Unis.
Fin mars, une délégation de hauts gradés israéliens avait effectué une visite discrète au Maroc - là encore une première - qui avait abouti à la signature d'un accord de coopération, envisageant la création d’une commission militaire mixte.
De plus, bien avant le rapprochement officiel, en 2014, le Maroc aurait acquis auprès de l’IAI trois drones Heron pour 50 millions de dollars. Sans armes, les appareils étaient équipés de capteurs.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала