La suspension de RT France confirmée dans l’UE, Moscou promet de riposter

© Sputnik . Alexeï Maychev / Aller dans la banque de photosLe Kremlin de Moscou
Le Kremlin de Moscou - Sputnik Afrique, 1920, 27.07.2022
La partie russe va empêcher les médias occidentaux de travailler sur son territoire, a promis le porte-parole du Kremlin en réaction au maintien de la suspension de RT France dans l’UE, dans laquelle Moscou voit une "attaque contre la liberté d’expression".
Suite à la confirmation par la justice européenne de la suspension de la chaîne RT France, le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov a déclaré que Moscou adopterait des mesures de pression à l’encontre des médias occidentaux opérant en Russie.
"Nous allons également les empêcher de travailler chez nous dans le pays. Il n’y aura aucune approche souple", a assuré le porte-parole, dénonçant une "attaque contre la liberté d’expression et la liberté de la presse dans les pays européens, y compris en France, qui suscite notre inquiétude et notre regret".

Interdits depuis début mars

Sputnik et RT (y compris sa version francophone RT France) ont été interdits de diffusion dans l’Union européenne après que la Russie a lancé son opération militaire en Ukraine voisine. Pour sa part, le tribunal de l’UE vient d’arrêter que cette interdiction ne remettait pas en cause la liberté d'expression "en tant que telle".

RT France a déjà annoncé faire appel de cette décision, qui intervient suite aux nouvelles invectives d’Emmanuel Macron à l’égard de Sputnik et RT. En tournée en Afrique, le Président français n’a pas manqué l’occasion d’accuser la Russie d’avoir "beaucoup diffusé des fausses informations sur le sol africain, avec des officines comme Russia Today ou Sputnik".
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала