La Hongrie prévoit d'acheter plus de gaz à la Russie

© AFP 2022 JOHN THYSViktor Orban
Viktor Orban - Sputnik Afrique, 1920, 29.07.2022
Opposée à l’accord sur les économies de gaz adopté par Bruxelles, la Hongrie maintient ses relations avec la Russie. Selon Viktor Orban, le pays prévoit d’acheter du gaz russe à hauteur de 700 millions de mètres cubes supplémentaires.
La Hongrie prévoit d'acheter du gaz supplémentaire à la Russie, a annoncé le Premier ministre Viktor Orban.
"Nous négocions avec les Russes l’achat de gaz à hauteur de 700 millions de mètres cubes supplémentaires. Je pense que nous pouvons parvenir à cet accord au cours de l'été. Et après tout ira bien", a-t-il déclaré à la radio Kossuth.
M.Orban a également indiqué que la stratégie de sanctions de Bruxelles avait échoué et devrait être modifiée. Dans le cas contraire, estime le Premier ministre, toute l’Europe doit se préparer à "une économie de guerre".
"Les sanctions et la fourniture d'armes ne donnent pas de résultats. Les gens ne vont généralement pas éteindre les incendies avec des lance-flammes", a expliqué le ministre.

Plus de gaz russe

La Hongrie importe 65% de son pétrole de Russie et 80% de son gaz. En septembre 2021, la société hongroise MVM a signé deux contrats à long terme avec Gazprom, qui prévoient la fourniture d'un total de 4,5 milliards de mètres cubes de carburant par an via des pipelines à travers la Serbie et l'Autriche, en contournant l'Ukraine.
Cependant, dans le contexte de la crise énergétique et géopolitique actuelle, un "état d'urgence" a été décrété.
Le 21 juillet, au lendemain de la présentation par Bruxelles d'un plan visant à diminuer de 15% la demande européenne de gaz pour surmonter la chute des livraisons russes, la Hongrie a affiché sa volonté d’acheter plus du précieux combustible.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала