Madagascar: 32 personnes brulées vives par des voleurs de bétail

© Sputnik . Anton Denissov / Aller dans la banque de photosMadagascar (archive photo)
Madagascar (archive photo) - Sputnik Afrique, 1920, 31.07.2022
Des voleurs de bétail ont tué à Madagascar 32 personnes, en mettant le feu à des habitations dans un village au nord de la capitale Antananarivo. Les forces de l’armée malagasy sont mobilisées à la suite de ce drame.
Trente-deux personnes, dont des enfants, ont été brulées vives par des voleurs de bétail dans le district d’Ankaboze, au nord de la capitale malgache Antananarivo, a indiqué samedi la police locale.
Une bande criminelle d'environ 12 individus a attaqué le village d'Ambolotarakely (75 kilomètres d’Antananarivo), enfermant des habitants leurs maisons avant d’y mettre le feu, a indiqué la police malgache.
Le Président Andry Rajoelina a promis que les coupables seraient punis pour ce "massacre", soulignant que l’armée malgache a été mobilisée "pour venir à la rescousse de la population et traquer les malfrats".
Le ministère de la Défense a souligné dans un communiqué que "toutes les forces au sein de l’armée malagasy sont mobilisées à la suite de ce drame survenu à Ankazobe", lançant un appel à témoin afin de pouvoir arrêter les auteurs de ces crimes.
Le district d’Ankazobe fait partie des zones à haut risque à Madagascar, les attaques à main armée et les vols de bétail s’y ont multiplié alors que le pays traverse une insécurité alimentaire aggravée par la sécheresse et les inondations.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала