Pénalisés par l’envolée des prix de l’essence, les Britanniques annulent leurs vacances

© Photo Pexels/Naveen AnnamLondres, Royaume-Uni
Londres, Royaume-Uni - Sputnik Afrique, 1920, 31.07.2022
Le prix à la pompe s’envolant, une partie des Britanniques est obligée de renoncer à ses vacances, d’après un sondage de The Sun. Certains ont même annulé les visites à leurs proches âgés qu’ils font en voiture.
L’inflation alimentée par la hausse des prix de l’essence a des répercussions sur la vie quotidienne des conducteurs britanniques.
Selon un sondage relayé par le quotidien The Sun, 10% des personnes interrogées ont abandonné leurs projets de vacances à l’intérieur du Royaume-Uni à cause du coût augmenté du trajet en voiture.
7% des sondés annulent les visites à leurs proches âgés qu’ils font en voiture.
Plus de 12% des conducteurs ont cessé de se rendre au travail en voiture à cause des prix élevés de l’essence. Selon le quotidien, certains Britanniques ont renoncé à emmener leurs enfants à l’école en véhicule.

"La flambée des prix de l'essence fait un trou dans les poches de millions de familles à travers le pays. Le gouvernement doit agir. Les gens ne peuvent pas se permettre de se rendre au travail en voiture, d'emmener leurs enfants à l'école ou même de rendre visite à des proches âgés à cause de ces prix exorbitants", a commenté la députée Sarah Olney.

Inflation record

En juin l’inflation a accéléré au Royaume-Uni à 9,4% sur un an, selon l'Office national des statistiques. Le chiffre est le pire des pays du G7. Les prix alimentaires ont grimpé de 9,8% pour la même période.
En juin, faire le plein d'essence d'une voiture familiale moyenne coûtait 105,29 livres (près de 130 dollars américains), selon l'association d'usagers de la route RAC.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала