Ecoutez Radio Sputnik
    Actualités

    LA RUSSIE DIRIGERA UN GROUPE DE COORDINATION DES PAYS- EXPORTATEURS DU GAZ

    Actualités
    URL courte
    0 111

    Au forum international à Doha (Qatar), les plus gros pays-exportateurs du gaz n’ont pas créé « l’OPEP gazière ». Au lieu d’une union gazière, un groupe de coordination de haut niveau a été créé pour élaborer le mécanisme de formation des prix.

    Au forum international à Doha (Qatar), les plus gros pays-exportateurs du gaz n’ont pas créé « l’OPEP gazière ». Au lieu d’une union gazière, un groupe de coordination de haut niveau a été créé pour élaborer le mécanisme de formation des prix. C’est le bilan principal du forum, trouve notre observateur Konstantin Garibov.
    Si le Forum des pays-exportateurs du gaz formait une union gazière à l’étape actuelle, cela signifierait une politisation excessive des relations entre les producteurs et les consommateurs. La Russie a proposé une autre démarche importante pour développer le dialogue gazier. Son initiative concernant la création d’un groupe de coordination des pays-exportateurs du gaz a été soutenue par tous les participants. Bien plus : la Russie se chargera de coordination du groupe de haut niveau qui a été créé pour élaborer le mécanisme de formation des prix. Il se réunira tous les deux mois. Autrement dit, le Forum des pays-exportateurs du gaz, une structure assez amorphe auparavant, devient une organisation opérationnelle. Donc, l’année prochaine, le forum renouvelé se réunira à Moscou. Le ministre de l’industrie et de l’énergie de Russie Victor Khristenko a noté :
    La Russie a proposé d’organiser la prochaine rencontre à Moscou. Cette initiative a été soutenue et la Russie se chargera de l’organisation du travail.
    La Russie a proposé une nouvelle forme de dialogue énergétique, croit le chef de la corporation gazière « GAZPROM » Alexeï Miller. Il s’agit des recherches communes sur le mécanisme de formation des prix sur le marché gazier. Il est certain que ce format de dialogue s’explique par des raisons objectives de mondialisation du marché gazier.
    Le but principal, c’est un marché stable, sûr et prévisible pour les producteurs et les consommateurs du gaz. Lorsque nous parlons du mécanisme de l’élaboration du prix du gaz, nous partons du fait qu’il doit être juste pour les exportateurs aussi bien que pour les importateurs. Voilà pourquoi tout ce qui se fait poursuit un noble but – un marché stable, fiable et prévisible.
    Le forum international des pays-exportateurs du gaz reflète le désir des producteurs de coordonner leurs actions sur le marché et d’accorder leurs intérêts avec ceux des consommateurs. Toutes les autres décisions du Forum visant la sécurité énergétique internationale seront prises en tenant compte du rôle de Moscou en tant que coordinateur.

    Lire aussi:

    Les exportations de gaz russe vers l’Europe augmentent de 12,3%
    La marque «Made in Russia» à la conquête du marché international
    La Russie et l’Inde pourraient lancer un projet gazier d’envergure
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik