Ecoutez Radio Sputnik
    Actualités

    Les craintes de la Russie concernant le système ABM américain en Europe sont bien fondées

    Actualités
    URL courte
    0 4 0 0

    Le chef du service de presse du Département d’Etat américain Shon Maccornik a déclaré à nouveau que le système ABM américain en Europe n’était pas dirigé contre la Russie.

    Le chef du service de presse du Département d’Etat américain Shon Maccornik a déclaré à nouveau que le système ABM américain en Europe n’était pas dirigé contre la Russie. Le vice-secrétaire américain à la défense Eric Edelman a proposé à la Russie d’engager une série d’entretiens pour envisager la coopération sur les missiles.
    Washington propose d’examiner les projets américains à la séance du Conseil Russie-OTAN à Bruxelles avec la participation des représentants russes, écrit Anatoli Potapov. Moscou se montre prêt à participer à la discussion sur les ABM à tous les niveaux. Or, la position de la Russie demeure invariable : les assertions que le système ABM en Europe est dirigé contre les dénommés Etats dits voyous, c’est de la propagande. Les craintes de la Russie à ce sujet sont bien fondées. Tout projet unilatéral dans l’aménagement du système ABM modifiera la situation géo-stratégique en Europe et troublera l’équilibre stratégique dans le monde. Les Etats-Unis utilisent l’Europe comme leur territoire stratégique. La Russie devra prendre en considération le déploiement du système ABM en Europe dans ses projets stratégiques, indique le chef du Centre de pronostics militaires auprès du ministère russe de la défense Anatoli Tsyganok.

    La décision des Etats-Unis, dit Anatoli Tsyganok, de concerter le déploiement des antimissiles avec les deux pays européens au mépris de la communauté européenne déstabilisera la situation en Europe. Les Américains considèrent l’Europe comme leur domaine. L’espace de la sécurité européenne est indivisible. Si les spécialistes russes ne contrôlent pas les régions et les livraisons de missiles, la Russie sera contrainte d’engager le déploiement des missiles à moyenne portée pour garantir sa sécurité, estime l’expert militaire russe.
    Le président du parti social-démocrate allemand Kurt Bek a exprimé ses craintes que la réaction de la Russie aux actes des Etats-Unis l’Europe engendrerait une nouvelle vague de la course aux armements. Le représentant de l’UE pour la politique extérieure Javier Solana a déclaré que toute entente d’une tierce partie avec les pays européens devrait être compatible avec la politique européenne et ne devrait pas concerner les relations entre l’Europe et la Russie.

    Lire aussi:

    Contre qui le Japon veut-il se protéger en achetant des systèmes ABM?
    Bouclier US au Groenland: «une pure provocation» selon Moscou
    Quelles sont les capacités des ABM stratégiques russe?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik