Ecoutez Radio Sputnik
    Actualités

    L’OPPOSITION CONTINUE A AGGRAVER LA SITUATION EN UKRAINE

    Actualités
    URL courte
    0 1 0 0

    Les partis ukrainiens d’opposition misent sur l’aggravation de la crise politique. Les groupes du bloc

    Les partis ukrainiens d’opposition misent sur l’aggravation de la crise politique. Les groupes du bloc de Youlia Timochenko et de « Notre Ukraine » pro-présidentielle se proposent de contrecarrer les activités du parlement, quelle que soit la décision de la Cour constitutionnelle au sujet du décret présidentiel sur la dissolution du parlement.
    Ces projets ont été révélés par les leaders des partis d’opposition – Youlia Timochenko et Vyatcheslav Kirilenko. Timochenko a notamment invité le président Youtschenko à « agir avec vigueur » et ses partisans à descendre dans la rue et à y rester jusqu’aux élections législatives anticipées.
    PLusieurs milliers de manifestants oppositionnels ont essayé mercredi de paralyser les travaux de la Cour Constitutionnelle, en bloquant ses locaux. « Nous craignons que les tribunaux injustes et véreux, qui sont devenus la carte de visite de l’ Ukraine, ne rendent une décision inique », a déclaré Youlia Timochenko.
    Le thème de la vénalité a eu un prolongement inattendu. Parlant au cours de la même conférence de presse, l’homme d’affaires Mikhail Brodski, leader du parti des démocrates libres, a accusé d’actions illégales Mme Timochenko elle-même.
    Elle m’a promis une bouteille de cognac si elle n’achète pas les juges de la Cour constitutionnel et m’a demandé de l’argent pour le faire. C’est sa tactique, dit Mikhail Brodski. Vous poussez le pays vers une guerre civile. Vous voulez qu’elle partage le sort de la Trinistrie et du Kosovo.
    Youlia Timochenko n’a pas été en mesure de répondre à ces accusations. Mikhail Brodski estime que son objectif est non seulement de reprendre le pouvoir coûte que coûte, mais aussi de gagner de l’argent : aller aux élections, vendre des sièges au parlement et lever tribut sur ceux qui en dépendront. En ce qui concerne ses dissertations sur les intérêts nationaux, les besoins du peuple et la justice, ce n’est qu’un entourage, appelé à induire l’électorat en erreur.
    L’opposition a tenté mercredi encore une démarche pour compliquer le travail du parlement. Les membres du Bloc de Youlia Timochenko et de « Notre Ukraine » ont signé des déclarations de sortie des groupes parlementaires. Mais leur démarche a immédiatement été dépréciée par un représentant de la Commission électorale centrale. Selon lui , si les députés démissionnent , leurs places passeront aux candidats à la députation, figurant sur les listes des partis, enregistrées par la Commission.

    Lire aussi:

    Timochenko donne la date d'une éventuelle désintégration de l'Ukraine
    Timochenko compare le virus Petya à Piotr Porochenko
    Porochenko destitué? Du moins, il aurait «mérité d’être évincé du pouvoir 5 fois»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik