Ecoutez Radio Sputnik
    Actualités

    AZIF ALI ZARDARI A GAGNE LES PRESIDENTIELLES AU PAKISTAN

    Actualités
    URL courte
    0 0 0

    Les présidentielles anticipées au Pakistan ont été gagnées par Azif Ali Zardari, veuf de Benazir Bhutto, tuée dans un attentat.

    Les présidentielles anticipées au Pakistan ont été gagnées par Azif Ali Zardari, veuf de Benazir Bhutto, tuée dans un attentat.
    Le nouveau chef de l’Etat pakistanais aura à résoudre des problèmes sérieux, exposant la stabilité du pays, remarquent des observateurs internationaux et étrangers. Il s’agit d’enrayer les rebelles islamistes, ainsi que de faire face à la crise économique. On ignore pour le moment comment le gouvernement du nouveau président va se ressentir sur l’évolution de la situation dans la région.
    Le coprésident du Parti du Peuple Pakistanais s’est trouvé au centre de la vie politique au Pakistan après l’assassinat de son épouse. On doit rappeler que M. Zardari demeure un symbole de la corruption au sommet du pouvoir dans les années 90 quand son épouse, dont il était le ministre, dirigeait le pays. Il présente donc une figure politique controversée. M. Zardari met en rapport la lutte contre les terroristes et celle contre les talibans. Il estime que ces derniers l’emportent maintenant. Ce problème ne concerne pas les seuls Pakistan et Afghanistan. Il va s’étendre ailleurs. Il peut gagner le monde entier, a-t-il dit dans l’une de ses interviews à la BBC.
    La campagne électorale avait pour fond l’instabilité croissante. Aux explosions criminelles journalières se sont ajoutés des affrontements armés entre sunnites et chiites. Le week-end dernier les combats ayant opposé à la frontière afghane deux tribus, confessant divers courants islamiques ont fait 95 morts et 200 blessés. Des observateurs internationaux considèrent que pour désintégrer le Pakistan les Etats-Unis ont décidé de provoquer une guerre civile à caractère religieux sur le modèle irakien. Les affrontements d’envergure peuvent fournir un prétexte aux Américains d’intervenir militairement pour protéger les communications. Car le contingent anglo-américain déployé dans le sud de l’Afghanistan est approvisionné précisément via le territoire du Pakistan.

    Lire aussi:

    Le Pakistan proteste contre les déclarations de Trump, l’ambassadeur US convoqué
    Le Pakistan jouant «double jeu», les USA le privent de leur aide financière
    Trump pousse le Pakistan à s'allier avec Pékin et Moscou
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik