Ecoutez Radio Sputnik
    Actualités

    L’AGGRAVATION DE LA SITUATION EN THAÏLANDE SUSCITE DE L’INQUIETUDE A MOSCOU

    Actualités
    URL courte
    0 0 0

    La Mecque du tourisme dans le Sud-est asiatique la Thaïlande s’est trouvée au bord de l’instauration d’un état d’exception à la suite des actions très suivies de l’opposition.

    La Mecque du tourisme dans le Sud-est asiatique la Thaïlande s’est trouvée au bord de l’instauration d’un état d’exception à la suite des actions très suivies de l’opposition. Une telle aggravation de la situation suscite de la préoccupation à Moscou vu les risques encourus par des touristes russes se trouvant dans ce pays.
    Le MAE de Russie a recommandé aux compatriotes se trouvant au Thaïlande de se montrer prudent et d’éviter des lieux des meetings et des manifestations. Les diplomates russes se trouvent en contacts permanents avec les autorités thaïlandaises et des responsables des compagnies d’aviation russes afin d’aider rapidement les touristes.
    La situation dans le pays est trouble depuis déjà plusieurs mois. Les actions antigouvernementales sont conduites par l’Alliance du peuple pour la démocratie (PAD), coalition extraparlementaire, accusant le Premier ministre Somchai Wongsawat d’appliquer une politique économique inefficace. Le siège du Cabinet des ministres est occupé par les opposants. Le Premier ministre et ses adjoints se réfugient dans l’ancien aéroport Don-Muang à Bangkok. Maintenant, après que le chef du gouvernement fut partie en fin de la semaine dernière au Pérou pour participer au sommet d’APEC, l’opposition a décidé de saisir l’occasion pour empêcher son retour et l’obliger à démissionner. De là, cette explosion de violence qui a conduit à l’occupation des principaux aéroports de la capitale afin de ne pas laisser l’avion du Premier ministre à périr.
    Et comme résultat, environ 3 mille étrangers, dont 200 Russes, se sont trouvés bloqués à l’aéroport international Suvarnabhumi. La partie russe fait tout ce qui est possible pour rapatrier les touristes. D’après le consul russe en Thaïlande Andreï Dvornikov, on a réussi de se mettre d’accord à propos de leur transport à l’aérodrome militaire Utapao et trois avions de ligne russes ont déjà décollé à cette destination. Le porte-parole de la compagnie d’aviation « Transaéro » Sergueï Bykhal a annoncé que des avions de Moscou, de Saint-Pétersbourg et d’Ekaterinbourg étaient attendus ce mercredi à Utapao.
    En cas de quelques problèmes à l’aéroport de Bangkok les avions se poseront à l’aéroport Utapao. Tous les passagers qui viendront de Moscou en Thaïlande et qui doivent quitter ce pays pour Moscou pourront le faire. Actuellement les passagers en Thaïlande se trouvent dans leurs hôtels et y resteront jusqu’à le moment de leur départ.
    Rien que ce matin quatre explosions se sont produites à Bangkok, principalement dans les aéroports. Elles ont fait des victimes parmi les opposants que parmi les partisans du gouvernement. Selon les données à notre disposition, les Russes n’ont pas souffert. Néanmoins, l’instabilité en Thaïlande, lieu de récréation si populaire parmi les Européens ces années-ci, persiste. La prospérité économique de ce pays dépend à bien des égards des recettes procurées par le tourisme. Il n’est, donc, dans l’intérêt ni de l’opposition, ni des autorités de perdre un business si rentable. Surtout dans les conditions de crise financière mondiale, et lorsque sans bouleversements politiques locaux le flux des touristes diminuent objectivement dans le monde entier.

    Lire aussi:

    27 blessés sur un vol Moscou-Bangkok en raison de turbulences
    Le commandant d’équipage révèle les détails de l’accident du vol Moscou-Bangkok
    «Il y avait du sang au plafond» témoignent les passagers d’un vol Moscou-Bangkok (vidéo)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik