Ecoutez Radio Sputnik
    Actualités

    LA RUSSIE SALUE LA VOLONTE DES ETATS-UNIS DE FAIRE REDEMARRER LES RELATIONS RUSSO-AMERICAINES EN REPARTANT A ZERO

    Actualités
    URL courte
    0 0 0

    La Russie salue la promesse des Etats-Unis de faire redémarrer les relations avec Moscou en repartant à zéro. C’est ce que le vice-Premier ministre Sergueï Ivanov a déclaré dimanche aux journalistes à l’issue de sa rencontre avec le vice-pr des Etats-Unis Joseph Biden.

    La Russie salue la promesse des Etats-Unis de faire redémarrer les relations avec Moscou en repartant à zéro. C’est ce que le vice-Premier ministre Sergueï Ivanov a déclaré dimanche aux journalistes à l’issue de sa rencontre avec le vice-président des Etats-Unis Joseph Biden. Un commentaire de notre observateur politique Victor Ienikéev.
    Sergueï Ivanov et Joseph Biden prenaient part aux travaux de la Conférence sur la sécurité de Munich. Leur entretien et leurs interventions au forum donnent des raisons de considérer que Moscou et Washington posent petit à petit les fondations de futurs rapports plus confiants, constructifs et mutuellement avantageux. A cette « nouvelle tonalité », promise par la partie américaine en politique extérieure, et à d’autres propos positifs de M. Biden le vice-Premier ministre Ivanov a réagi d’une manière parfaitement nette. Il a remarqué que le signal clair de l’administration des Etats-Unis au sujet de l’intention de relancer le dialogue avec la Russie sur toutes les questions présentant de l’intérêt mutuel, avait été entendu.
    A en juger d’après les positions annoncées, Moscou et Washington reconnaissent la priorité de la conclusion d’un nouveau traité sur la réduction des armements stratégiques offensifs qui devra remplacer START-1, expirant en décembre prochain. Ici tout dépend de la volonté de Washington de s’engager dans ce travail. Il y a de même une intelligence entre les parties quant à la nécessité de coopérer en matière de règlement de la situation en Afghanistan. Au menu reste également le problème d’actualité brûlante, à savoir les plans des Etats-Unis de déployer des éléments de leur bouclier anti-missile en Pologne et en République Tchèque. Et même si Joseph Biden a informé de l’intention de Washington de poursuivre son développement, il a dit aussi la nécessité de consulter les alliés de l’OTAN et la Russie. Les propos, tenus précédemment par le président Barack Obama et la secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton, laissent également l’espoir d’un compromis possible sur ledit problème entre les deux pays. Surtout que les propositions alternatives du Kremlin concernant la coopération de la Russie, des Etats-Unis et de l’Europe pour concevoir un système de défense antimissile conjoint, restent toujours sur la table. Dans cette optique, la réalisation des initiatives de la Russie sur l’interdiction d’installer des missiles stratégiques au-delà du territoire national et de militariser l’Espace, aurait une grande importance. C’est ce que M. Ivanov a rappelé à la Conférence de Munich.
    En tirant un trait, on peut dire que si Washington souhaite réellement ordonner des relations égalitaires, honnêtes et de partenariat avec Moscou, en dépit des divergences qui existent, la Russie montrera toujours en échange de la réciprocité et de la bonne volonté.
    C’était l’opinion de notre observateur politique Victor Ienikéev.

    Lire aussi:

    «Ne menace pas les gens Joe!»: Trump déclare que s’il frappait Biden, il le ferait pleurer
    «C'est notre politique traditionnelle: nous préconisons de bonnes relations avec les USA»
    400 missiles antimissiles US seront déployés près de la Russie, selon la Défense russe
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik