Ecoutez Radio Sputnik
    Actualités

    Comment expliquer « l’espionite » en Géorgie ?

    Actualités
    URL courte
    0 0 0

    Le « scandale à espions », provoqué par la Géorgie, est associé à Moscou à la visite du vice-pr des Etats-Unis Joseph Biden à Tbilissi. C’est ce qu’a déclaré le porte-parole du MAE de Russie Grigori Karassine.

    Le « scandale à espions », provoqué par la Géorgie, est associé à Moscou à la visite du vice-président des Etats-Unis Joseph Biden à Tbilissi. C’est ce qu’a déclaré le porte-parole du MAE de Russie Grigori Karassine. C’est ainsi qu’il a commenté le récent refus des autorités officielles géorgiennes de laisser entrer dans le pays deux diplomates russes sous prétexte qu’ils se livraient à des activités d’espionnage. Moscou a réagi en qualifiant deux diplomates géorgiens persona non grata. Par de telles actions la Géorgie, qui aspire à adhérer au plus vite à l’OTAN, cherche à montrer à son invité occidental son « audace » et sa « résolution ».

    Lire aussi:

    Les chars américains sont toujours en Géorgie: août 2008 n'a pas servi de leçon
    «S'allier avec les USA fut la plus grande erreur de la Géorgie»
    L'Otan propose à Moscou de ne plus reconnaître l'Abkhazie et l'Ossétie du Sud
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik