Ecoutez Radio Sputnik
    Actualités

    Le cargo Arctic Sea de nouveau interdit d'entrée dans le port de Las Palmas

    Actualités
    URL courte
    0 0 0

    Le cargo Arctic Sea libéré en août par la Marine russe après une disparition de plusieurs semaines, s'est vu interdire vendredi l'entrée dans le port espagnol de Las Palmas (îles Canaries), a annoncé un responsable de l'administration portuaire de Las Palmas.

     Le cargo Arctic Sea libéré en août par la Marine russe après une disparition de plusieurs semaines, s'est vu interdire vendredi l'entrée dans le port espagnol de Las Palmas (îles Canaries), a annoncé un responsable de l'administration portuaire de Las Palmas.
    Il s'agit probablement de problèmes techniques affectant le cargo battant pavillon maltais, qui peut présenter un danger pour les autres navires à Las Palmas, selon le département général de la Flotte marchande d'Espagne.
    Le responsable de l'administration portuaire avait annoncé plus tôt que les autorités portuaires avaient autorisé l'entrée du vraquier dans le port où il était attendu vers 19h00 GMT.
    Mercredi, la Russie avait rapporté que les experts russes et maltais avaient achevé l'instruction à bord du vraquier, mais jeudi, le navire n'est pas entré dans le port de Las Palmas, Malte refusant d'envoyer un représentant pour participer à la remise du navire à son propriétaire.
    Le cargo avec 15 membres d'équipage russes a été détourné en juillet alors qu'il faisait route de Finlande à l'Algérie. Le 16 août, il a été retrouvé au large du Cap Vert, dans l'Atlantique.
    Selon l'instruction, l'Arctic Sea a été détourné par huit pirates estoniens, lettons et russes. Le patrouilleur Ladny de la flotte russe de la mer Noire a libéré le navire sans qu'un coup de feu soit tiré.




    Lire aussi:

    Libye: cinq marins russes relâchés
    Le voyage d’un Ukrainien en Turquie se termine par son sauvetage au large de la Crimée
    Ankara dénonce un tir «déraisonnable» des bateaux grecs contre un navire cargo turc
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik