Ecoutez Radio Sputnik
    Actualités

    IL NE RESTE QU’UN JOUR POUR PREPARER UN NOUVEAU TRAITE SUR LE CLIMAT

    Actualités
    URL courte
    0 1 0 0

    Le président de la Russie Dmitri Medvedev va intervenir au Sommet climatique de l’ONU à Copenhague.

    Le président de la Russie Dmitri Medvedev va intervenir au Sommet climatique de l’ONU à Copenhague. Les chefs de plus de cent pays et gouvernements sont arrivés dans la capitale du Danemark pour donner une impulsion aux négociations sur la préparation d’un nouvel accord sur le climat qui devra succéder le protocole de Kyoto. Les pourparlers ont duré deux semaines mais les négociateurs n’ont pas trouvé de consensus. On dit déjà que cette conférence est inefficace et aucun résultat ne sera atteint.
    La Russie croit que tous les accords qui peuvent être atteints dans le cadre de la conférence, auront le sens si seulement tous les pays prennent des engagements nécessaires.
    Selon Alexis Kokorin, l’expert du WWF (Fonds mondial pour la vie sauvage), la Russie espère au moins d’adopter une déclaration politique avec « une feuille de route », ou on dressera un plan des futures actions dans le domaine du climat pour des mois et des années à venir.
    Premièrement, la Russie se prononce pour un accord unique, où tous les pays vont participer. Deuxièmement, on en a déjà parlé à Copenhague, et on l’a répété à Moscou qu’il faut avoir quelques « feuilles de route ». L’une jusqu’à l’année 2050, cela sera marqué dans le préambule du nouvel accord. L’autre jusqu’à 2020. Là on va indiquer les engagements des pays. Nous avons encore besoin d’une « feuille de route » pour l’année prochaine. On sait bien que nous ne pourrons pas signer un accord lors de cette conférence.
    On peut quand même parler d’un fait positif. Plusieurs pays déclarent qu’ils ont l’intention de réduire les rejets de gaz à effet de serre, même si les participants du sommet climatique ne pourront pas atteindre un résultat positif. Les spécialistes chinois ont déjà élaboré un programme de la réduction des rejets de gaz de 40-45% jusqu’à l’année 2020. L’Inde, le Brésil, et d’autres pays en voie de développement élaborent leurs plans d’actions au niveau national. Indépendamment des résultats de la conférence de Copenhague, la Russie va pratiquer une politique de l’économie de l’énergie.

    Lire aussi:

    WWF: la sortie des USA de l'Accord de Paris sur le climat nuira à leur leadership
    Climat : les USA officialisent à l’Onu leur retrait de l’accord de Paris
    La Russie ratifiera l’accord de Paris sur climat d’ici 2020
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik