Ecoutez Radio Sputnik
    Actualités

    PANORAMA DU MAGHREB

    Actualités
    URL courte
    0 1 0 0

    Notre observateur Alexei Grigoriev a assisté à la séance élargie consacrée au dévelooepement des rapports entre la Russie et les pays africains engagée par le Comité international de la Douma d’Etat russe.

    Notre observateur Alexei Grigoriev a assisté à la séance élargie consacrée au dévelooepement des rapports entre la Russie et les pays africains engagée par le Comité international de la Douma d’Etat russe. Les chefs de pratiquement toutes les missions diplomatiques des pays africains accrédités dans la Fédération de Russie y ont pris part. Vous écouterez aujourd’hui un commentaire de notre observateur à ce sujet. Et ensuite – notre aperçu traditionnel des événements qui se sont produits la semaine dernière dans les pays maghrebins.
    L’ambassadeur extraordinaire et plénipotentaire de la République Algérienne Démocratique et populaire Smail Chergui a pris la parole à la séance.
    Le chef du Comimté international de la Douma d’Etat Constantine Kossatchev a dressé le bilan des entretiens des diplomates africains avec les parlementaires russes …
    Il convient de constater que la Russie conserve, d’une part, les positions birillantes sur le continent africain, le leadership de départ, dirais-je, parce qu’il s’agit d’un nouveau départ sur le volet africain, dit Constantine Kossatchev. Dans le même temps, il est clair que nous sommes pour une large part en retard sur plusieurs pays devenus nos concurrents. C’est pour ça qu’il importe de reprendre sans tarder les activités sur le volet africain de la politique extérieure russe. Il faut nous réunir régulèrement dans ce format pour envisager les points forts et faibles de notre partenariat. Nous soutenons les idées de convoquer au moins tous les trois ans les sommets Russie-Afrique. Nous partageons entièrement l’aspiration à promouvoir le partenariat avec le parlement panafricain et nous estimons nécessaire d’y envoyer un оbservateur permanent du parlement russe. Nous saluons les initiatives de développer les liens entre les partis politiques russes et africains. Ces composantes du rapprochement seront inévitablement suivies de la coopératon entre nos communautés du business. Il est nécessaire de finaliser le fondement politique du partenariat d’affaires et d’étendre les contacts humanitaires. Il faut déployer les efforts concertés dans divers domaines et les parlementaires russes se sont convaincus de l’aspiration commune à coopérer en s’entretenant à cette séance avec les diplomates africains à Moscou. Je voudrais féliciter de la part de mes collègues les pays africains qui célébreront l’année prochaine le 50ème anniversaire du début de la décolonisation de l’Afrique ayant débouché sur la formation de la communauté africaine des Etats indépendants

    Lire aussi:

    Macron digne héritier de la Françafrique
    «Les Africains ont un devoir impératif de faire face à leur avenir»
    Lutte contre le terrorisme: Tokyo fournira plus de 170 M EUR aux pays africains
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik