Ecoutez Radio Sputnik
    Actualités

    Ukraine: Timochenko hostile à une dissolution du parlement après la présidentielle

    Actualités
    URL courte
    Présidentielle ukrainienne 2010 (181)
    0 0 0 0

    La première ministre ukrainienne Ioulia Timochenko a déclaré qu'elle ne croyait pas utile de dissoudre la Rada suprême (parlement) après l'élection présidentielle de janvier 2010, dont elle est favorite.

    La première ministre ukrainienne Ioulia Timochenko a déclaré jeudi dans une interview à la revue Fokus qu'elle ne croyait pas utile de dissoudre la Rada suprême (parlement) après l'élection présidentielle de janvier 2010, dont elle est favorite.

    Le parlement ukrainien est actuellement dominé par une coalition formée par le Bloc Ioulia Timochenko (BIT), le bloc pro-présidentiel Notre Ukraine-Autodéfense populaire (NUAP) et le Bloc Litvine. Déchirée par des conflits intestins, cette coalition est tout à fait inefficace. Hommes politiques et experts s'accordent pour affirmer que le nouveau président aura besoin du soutien du parlement ce qui pourrait le pousser à le dissoudre.

    "Je suis persuadée qu'une majorité stable au parlement souhaitant travailler efficacement sera formée avant même la cérémonie d'investiture (du président). Je ne connais que trop nos députés. Je connais leur mentalité, leurs habitudes et leurs ambitions. Ce sont des gens absolument pragmatiques. (...) Leur volonté de survie et leur capacité à s'adapter à des conditions qui changent sont extraordinaires. Dès qu'ils s'aperçoivent d'un danger réel de perdre leur mandat de député, ces gens se mettent à travailler dur au bien du pays et de la société. Aussi une majorité se formera-t-elle immédiatement - aucun doute là-dessus", a indiqué Mme Timochenko.

    Et d'ajouter qu'il serait inutile de dissoudre le parlement car sa composition ne serait pas notablement rénovée à l'issue des législatives.

    "Il est évidemment possible de dissoudre la Rada et d'annoncer des législatives anticipées, mais doit-on effectivement le faire? Pour ne rénover le parlement qu'à 5 à 10%? Je voudrais rénover la Rada à au moins 90%. Mais cela est difficile à faire. Les députés ne partent pas si facilement du parlement", a indiqué la candidate à la présidence ukrainienne.

    L'élection présidentielle en Ukraine aura lieu le 17 janvier 2010. La Commission électorale centrale (CEC) a enregistré 18 candidats au poste de chef d'Etat, dont le président sortant Viktor Iouchtchenko, la première ministre Ioulia Timochenko, le leader du Parti des régions (opposition) Viktor Ianoukovitch, le président de la Rada Vladimir Litvine et le banquier Sergueï Tiguipko.

    Dossier:
    Présidentielle ukrainienne 2010 (181)

    Lire aussi:

    Porochenko destitué? Du moins, il aurait «mérité d’être évincé du pouvoir 5 fois»
    Timochenko donne la date d'une éventuelle désintégration de l'Ukraine
    Timochenko compare le virus Petya à Piotr Porochenko
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik