Ecoutez Radio Sputnik
    Actualités

    ON SE DEBROUILLERA AVEC LA MILICE

    Actualités
    URL courte
    0 1 0 0

    Le président Dmitri Medvedev a signé le décret « Sur les mesures en vue

    Le président Dmitri Medvedev a signé le décret « Sur les mesures en vue de perfectionner les activités des organes du ministère de l’Intérieur ». Selon le journal « Vremia Novostei », ces derniers temps c’est la réforme la plus conceptuelle de la milice. Ces mesures sont attribuées dans le texte du document à la nécessité d’« améliorer l’organisation des activités de la milice ne correspondant pas aux impératifs ». C’est un aveu sans précédent. Les réformes précédentes du ministère de l’Intérieur ont supposé le remplacement des fonctionnaires et des « enseignes ». Les lacunes dans les activités de la milice n’étaient pas signalées. Les observateurs au sein et au-delà du ministère de l’Intérieur ont envisagé eux aussi la réforme avec prudence n’ayant pas estimé possibles les changements prompts et radicaux du système.

    Selon le journal « Rossiiskaîa Gazeta », près de 40 mille personnes seront licenciées des structures du ministère de l’Intérieur. Ce seront, le plus probablement, ceux qui négligent leurs fonctions, écrit le journal. Le président a chargé le ministère de l’Intérieur de réviser dans l’espace de trois mois la procédure de sélection des candidats. Leurs qualités morales et psychologiques compteront non moins que leur compétence.

    Selon le journal « Vedomosti », les experts parlementaires estiment que Medvedev fait un pas dans une bonne voie mais ses initiatives ne suffisent pas. Ces démarches spontanées adoptées en réaction au mécontentement public devraient être contrôlées par la société civile.
    Un porte-parole du Kremlin indique qu’il est prématuré de constater l’approfondissement de la réforme. Il faut apprécier comment seront appliquées ces mesures solides. Il est temps d’assurer le financement du ministère de l’Intérieur au niveau fédéral. Les départements régionaux s’avèrent otages des gouverneurs.
    Il est en fait nécessaire de comprimer le personnel du ministère de l’Intérieur, plusieurs fonctionnaires n’ayant rien à voir avec la lutte contre la criminalité. Cependant, pour porter ses fruits, le décret doit déboucher sur les démarches concrètes.

    Lire aussi:

    L’ambassadeur de l'UE à Kiev dévoile qui fait barrage aux réformes en Ukraine
    Derrière les élections, le spectre des «réformes» Macron
    Le Sénat polonais approuve la réforme judicaire controversée, des citoyens en colère
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik