Ecoutez Radio Sputnik
    Actualités

    MOSCOU-KIEV : LA GUERRE GAZIERE NE VA PAS SE REPETER

    Actualités
    URL courte
    0 2 0 0

    Cette année a prouvé encore une fois que le partenariat dans le domaine énergé

    Cette année a prouvé encore une fois que le partenariat dans le domaine énergétique entre la Russie et l’Ukraine est loin d’être idéal. Selon les experts, il n’y aura plus de conflits gaziers qui ont été commencé en 2005 sur l’initiative de l’Ukraine.
    Rappelons que le conflit gazier le plus sérieux a eu lieu l’année dernière. Au début janvier la Russie a arrêté les livraisons après que l’Ukraine a commencé de voler le gaz qui était destiné aux pays de l’UE. Les consommateurs européens en étaient victimes. La situation a été résolue par le Premier ministre russe Vladimir Poutine et celui de l’Ukraine Iulia Timochenko. A la suite « Gazprom » et « Naftogaz » ont signé l’accord de coopération pour 10 ans selon lequel l’Ukraine aura le taux de faveur pour le combustible russe. D’après le directeur du fond de développement énergétique Sergei Pikine c’était le point tournant de la guerre gazière.
    L’Ukraine a essayé d’accomplir l’accord signé par « Gazprom » et « Naftogaz » et elle a réussi. Il n’y avait pas d’arriéré des payements. J’espère qu’on va bien fêter l’année 2010 et nous n’allons pas discuter des nouveaux problèmes entre les deux pays à propos du gaz.
    Le directeur la Cour des comptes de la Russie Sergei Stepachin croit aussi «qu’on va pas avoir des problèmes avec les payements et les livraisons du gaz ». Lors de la conférence de presse le 27 décembre il a constaté qu’il n’y a plus de vols de gaz, ce qui est confirmé par la vérification des contrats de « Gazprom » et de « Naftogaz ».
    Les dirigeants de l’UE ont fait attention aux « exercices gaziers » de Victor Iouchtchenko et s’en sont protégés. Moscou et Bruxelles ont signé un mémorandum sur la prévention des situations extraordinaires dans le domaine énergétique. Dans le document on a noté les actions communes de la Russie et de l’UE s’il y aura des problèmes de livraisons de gaz en Europe par le territoire ukrainien. Selon le directeur du Fond du développement énergétique Sergei Pikine, l’année prochaine les relations entre la Russie et l’UE dans le domaine énergétique seront stables.
    J’espère que l’année prochaine la consommation va augmenter. La situation économique se stabilise non seulement en Russie mais aussi en Europe se que favorise l’augmentation de l’extraction et de la consommation. La stabilité et l’extension des livraisons, selon Sergei Pikine, sont liées à la construction de deux gazoducs « Nord Stream » et « South Stream » et à la coopération active de « Gazprom » avec les républiques asiatiques.

    Lire aussi:

    Nord Stream 2: le président ukrainien dénonce une vengeance de Moscou
    Les USA cherchent à contrôler le réseau gazier en Europe
    La Russie et l’Inde pourraient lancer un projet gazier d’envergure
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik