Ecoutez Radio Sputnik
    Actualités

    L’Iran a déclaré qu’il fabriquerait tout seul le combustible nucléaire si son ultimatum est rejeté

    Actualités
    URL courte
    0 301

    L’Iran fabriquera tout seul le combustible nucléaire si son ultimatum est rejeté, a déclaré le ministre des Affaires Etrangères Manouchehr Mottaki, se produisant à la télé aujourd’hui. « Nous avons avancé un ultimatum. Avant fin janvier, l’Occident doit décider s’il vendra le combustible pour le réacteur à Téhéran ou s’il l’échangera contre notre uranium faiblement enrichi. Dans le cas contraire, l’Iran fabriquera le combustible nucléaire de 20% d’enrichissement par ses propres moyens », a souligné Mottaki. Aujourd’hui, les délais de la réponse de l’Iran à la proposition des six négociateurs internationaux sur son problème nucléaire (Russie, Etats-Unis, Grande-Bretagne, France, Allemagne) qui sont soutenus par l’AIEA. L’Iran devait accepter d’envoyer 75% de son uranium faiblement enrichi en Russie pour son enrichissement complémentaire. Ensuite, la France se chargeait d’en faire des cartouches pour le réacteur scientifique à Téhéran. La réalisation de cette proposition mettrait le programme nucléaire iranien sous le contrôle de l’AIEA et rassurerait la communauté internationale. Pourtant, l’Iran a proposé son propre schéma rédigé sous forme d’un ultimatum. Maintenant, les exigences de l’Occident sur le durcissement des sanctions à l’encontre de l’Ira, reçoivent une nouvelle motivation.

    Lire aussi:

    L’Iran prêt à reprendre la production d’uranium enrichi dans un délai de 5 jours
    L’Iran pourra-t-il enrichir de l’uranium pour fabriquer une bombe atomique?
    Selon l’AIEA, l’Iran respecte ses engagements nucléaires
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik