Ecoutez Radio Sputnik
    Actualités

    LES ATTENTES MUTUELLES

    Actualités
    URL courte
    0 4 0 0

    En 2010, l’Espagne assurera la présidence dans l’Union Européenne, les autorités de ce pays aspirent au développement des liens plus stables et intenses avec la Russie. A Moscou, on compte progresser dans la question de l’adoption d’un régime sans visas entre la Russie et l’UE.
    « Nous espérons atteindre un progrès considérable concernant toutes les questions liées avec les visas, y compris la définition d’une perspective réelle pour le passage au régime sans visas, a dit le vice-ministre des Affaires Etrangères de Russie Alexandre Grouchko dans une interview à l’agence Interfax. En plus, selon le diplomate, pendant la présidence espagnole, « nous allons travailler avec l’UE sur le renforcement de l’interaction dans le domaine énergétique, celui des technologies de pointe.
    En gros, a noté M. Grouchko, Moscou compte sérieusement sur l’interaction avec l’UE pendant la présidence espagnole. « Nous maintenons déjà des contacts étroits avec la partie espagnole pour que cette période dans nos relations se passe bien et qu’elle renforce réellement le partenariat avec l’Union Européenne sur certains axes clés », a noté le vice-ministre.
    Entre temps, le président du gouvernement espagnol Jose Luis Rodriguez Zapatero a fait cette déclaration, pendant sa présentation de la présidence espagnole au parlement le 16 décembre : « Nous estimons que l’UE doit développer des liens plus stables et intenses avec la Russie par l’intermédiaire d’une série d’accords qui contribueront au renforcement de la confiance et d’une plus grande intégration de ce pays en tant que partenaire constructif et fiable dans l’arène internationale ».
    De son côté, le chef de la diplomatie russe Sergei Lavrov a informé qu’en 2010, la Russie et l’UE travailleront sur l’achèvement d’un nouvel accord de partenariat. Le ministre a souligné qu’il fallait créer ce document om la nouvelle qualité des rapports soit fixée, au lieu de « présenter un document faible pour quelque délais artificiels ». Selon M. Lavrov, l’Espagne est intéressée à ce que les relations avec la Russie soient prioritaires, cela donnerait une bonne possibilité de dynamiser le travail. .

    Lire aussi:

    Espagne: une enquête contre le gouvernement syrien serait-elle légitime?
    L’Espagne cessera-t-elle d’armer l’Arabie saoudite après les attaques en Catalogne?
    Moscou: «nous ne voyons pas de signes montrant que l’Otan est prête à s’arrêter»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik