Ecoutez Radio Sputnik
    Actualités

    LE GOUVERNEMENT DE RUSSIE LANCE UNE LARGE CAMPAGNE DE LUTTE CONTRE LA BOISSON

    Actualités
    URL courte
    0 0 0

    Le Cabinet des Ministres de Russie a validé la campagne anti-alcool qui a pour but de diminuer deux fois la consomation des boissons alcoolisées en dix ans. Le marché noir de l’alcool devra disparaitre. Le programme de lutte contre la boisson et l’alcoolisme sera réalisé en deux étapes.

    Le Cabinet des Ministres de Russie a validé la campagne anti-alcool qui a pour but de diminuer deux fois la consomation des boissons alcoolisées en dix ans. Le marché noir de l’alcool devra disparaitre.
    Le programme de lutte contre la boisson et l’alcoolisme sera réalisé en deux étapes. A la première étape — de 2010 à 2012 — il est prévu de faire baisser la consommation des boissons alcoolisées de 15%. A la deuxième étape — de 2013 à 2020 — le marché noir de l’alcool devra être complètement liquidé, et les Russes boiront 55% de moins.
    Pour obtenir de tels résultats, il est prévu d’introduire la responsabilité juridique pour les délits répétitifs — la production et l’écoulement de l’alcool. Pourtant, le gouvernement ne se bornera pas aux mesures de ce genre. Il est prévu d’introduire « des programmes et projets visant à populariser un mode de vie sain. Ensuite, l’Etat a l’intention de lancer des programmes de formation des traditions de mode de vie sain, du développement du sport et de la culture physique.
    La raison pour laquelle la lutte contre la boisson prend une si large envergure, est claire. Maintenant, en Russie, 75 mille personnes meurent chaque année à cause des maladies provoquées par l’alcool. En plus, plus de 23 mille Russes meurent à cause des intoxications dues à l’alcool. La plupart de victimes, ce sont des hommes entre 40 et 60 ans. Environ 40% d’accidents routiers en Russie sont commis en état d’ébriété.
    Selon le membre de la Chambre Sociale Oleg Zykov, avant tout, il faut combattre l’ivrognerie chez les enfants et adolescents.
    Nous n’avions pas de politique de baisse de demande pour l’alcool. Nous essayons de réglementer l’offre de l’alcool mais nous ne pouvons pas résoudre le problème principal : faire de sorte que l’homme ne soit pas prêt à la consommation de l’alcool. La baisse de la demande prévoit trois stratégies principales. La première consiste à lutter contre la consommation de l’alcool chez les adolescents. La deuxième stratégie — c’est le travail avec les groupes de risque. La troisième — avec les gens qui éprouvent une dépendance de l’alcool.
    Il convient de rappeler que dans notre pays, il y a déjà eu des tentatives de combattre ce mal. Les auteurs de la conception actuelle de lutte contre la boisson doient les avoir pris en compte.


    Lire aussi:

    Le lien entre les émotions et la consommation d’alcool établi
    Les Russes consomment presque deux fois moins d’alcool qu’en 2008
    À consommer sans modération! L’alcool prévient le développement du diabète
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik