Ecoutez Radio Sputnik
    DIMITRI MEDVEDEV : L'ENQUETE SUR LES ATTENTATS SE PASSE VITE ET DONNE DES RESULTATS

    DIMITRI MEDVEDEV : L'ENQUETE SUR LES ATTENTATS SE PASSE VITE ET DONNE DES RESULTATS

    Actualités
    URL courte
    0 10

    Lors d'une rencontre traditionnelle au Kremlin avec les leaders des partis politiques représentés au parlement, le président de Russie Dmitri s'est dit certain que les services secrets feraient tout pour trouver les coupables, qui ont participé aux attentats à Moscou et Kizliar.

    Lors d'une rencontre traditionnelle  au Kremlin avec les leaders des partis politiques représentés au parlement, le président  de  Russie Dmitri s'est dit certain que les services secrets feraient tout pour trouver les coupables, qui ont participé aux attentats à Moscou et Kizliar.

    Le président de Russie a des rencontres avec les leaders des fractions à la Douma d'état, chefs des principaux partis politiques,  plusieurs fois par an. A l'ordre du jour de ces réunions, il y a les questions les plus actuelles de la politique étrangère et domestique. La rencontre d'aujourd'hui était consacrée à la lutte contre le terrorisme et l'extrémisme. Cette semaine, à Moscou et dans une ville du Daguestan, Kizliar, 4 attentats terroristes ont été perpétrés.  Ils ont coûté la vie à plus de 50 personnes.  Parmi les membres de la réunion, il y avait le président  du conseil suprême  du parti « Russie Unie » le président de la Douma d'Etat Boris Gryzlov, le secrétaire du présidium du  conseil général de « Russie Unie » Viatcheslav Volodine, le président de « Russie Juste », le chef  du Conseil de Fédération Sergei Mironov, le chef du Parti Communiste Guennadi Ziouganov, le chef du parti libéral-démocrate  Vladimir Jirinovski, le premier adjoint du chef de la présidence Vladislav Sourkov.

    Le président Medvedev a souligné ma nécessité  de consolidation de l'opinion publique  face aux attentats.

    Dans une telle situation, il importe pour chaque Etat qu'il y ait  une opinion consolidée des toutes les forces publiques  à ce sujet.  Je suis certain que les chefs des principaux partis politiques ici présents  sont du même avis ».

    Dmitri Medvedev  a parlé de son voyage au Daguestan après la tragédie.  Il a dit que la situation y  était  calme et stable, ayant ajouté qu'à son avis, les attentats de Moscou et de Kizliar étaient   les maillons d'une même chaine.  

    Lire aussi:

    Daech revendique l’attaque meurtrière dans le sud de la Russie, relatent les médias
    66% des Russes prêts à réélire Poutine à la présidence
    Les entretiens Poutine-Macron passés au crible par le Conseil de sécurité russe
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik