Ecoutez Radio Sputnik
    Actualités

    Loukachenko affirme ne pas chercher querelle à Moscou

    Actualités
    URL courte
    0 01

    Le président biélorusse Alexandre Loukachenko a demandé à la Russie de ne pas s'offusquer des démarches de Minsk et a déclaré qu'il ne voulait pas de confrontation avec Moscou.

    Le président biélorusse Alexandre Loukachenko a demandé à la Russie de ne pas s'offusquer des démarches de Minsk et a déclaré qu'il ne voulait pas de confrontation avec Moscou.

    "Il ne faut pas accueillir nos démarches avec hostilité et dire que nous avons tourné le dos à la Russie", a-t-il affirmé vendredi lors d'un entretien avec le premier vice-premier ministre russe Igor Chouvalov.

    Selon le président, il n'existe pas de problèmes insurmontables dans les relations entre les deux pays.

    "Nous formons un seul peuple. Donc, il ne peut pas y avoir de désaccords irréductibles entre nous", a-t-il souligné.

    Evoquant les rapports économiques avec la Russie, M.Loukachenko a fait savoir que son pays "n'abandonnerait pas les efforts visant à s'implanter sur le marché russe, même si Moscou continuait d'en chasser la Biélorussie". Et d'ajouter: "Certes, nous chercherons parallèlement d'autres marchés pour nos produits".

    Le leader biélorusse avait pointé les divergences entre Minsk et Moscou le 30 mars dernier en présentant les résultats de sa visite au Venezuela. Selon lui, la partie biélorusse a parfois du mal à bâtir avec la Russie des relations fondées sur l'égalité.

    "Aussi faut-il que la Biélorussie diversifie ses relations dans l'économie, la politique et la diplomatie", a-t-il alors fait remarquer.

    C'est dans cette optique que s'inscrit la rencontre de M.Loukachenko avec des hommes d'affaires américains qui a eu lieu lundi dernier. Le président biélorusse a proposé de "passer l'éponge sur les différents" entre les deux pays et a promis "d'oublier les rancunes" nourries à l'égard de Washington.

    Les relations économiques entre Minsk et Moscou se sont sérieusement dégradées à la suite d'un litige portant sur les droits de douane établis par la Russie sur le brut livré à la Biélorussie.

    Minsk a même porté ce litige devant la Cour économique de la CEI (Communauté des Etats indépendants).

    Lire aussi:

    Minsk indigné par l’attitude de la police française à l’égard de son équipe de hockey
    Kiev adresse une note à Minsk pour un film russe consacré aux événements en Crimée
    Défense russe: les manœuvres russo-biélorusses purement défensives
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik