Ecoutez Radio Sputnik
    Visite de Medvedev à Kiev : combler les lacunes

    Visite de Medvedev à Kiev : combler les lacunes

    Actualités
    URL courte
    0 1 0 0

    Il faut combler les lacunes et colmater les brèches qui s'étaient formées à tous les niveaux dans les relations russo-ukainiennes, - tel est l'objectif que se donne le président Dmitri Medevedev qui se rend le 17 mai à Kiev en première visite officielle.

    Les relations entre les deux pays sont grevées d'un grand nombre de problèmes. La visite de Medevedev donnera-t-elle l'occasion d'en résoudre au moins une partie en suivant une cadence aussi dynamique que celle qui a permis d'arriver récemment aux accords de la plus haute importance? Cela concerne notamment un prolongement de 25 ans des délais de stationnement de la Flotte de la mer Noire en Crimée et une réduction considérable sur le prix du gaz russe livré à l'Ukraine. Il faut également y ajouter la levée par le gouvernement russe de la taxe d'exportation du gaz destiné au pays voisin. Moscou se déclare prête à aller plus loin dans la voie de renforcement du partenariat stratégique avec Kiev. Quant à Kiev.... Nous avons contacté dans la capitale d'Ukraine le directeur de l'Institut des analyses politiques et de conflictologie Mikhail Pogrebinski.

    Notre opinion se trouve divisée sur les questions aussi sensibles que les relations russo-ukrainiennes. La majorité de population et les dirigeants actuels sont favorables au développement des relations stratégiques amicales avec la Russie mais il y a aussi une minorité de l'ordre de 12 à 35% qui se montre réticente en ce qui concerne le rapprochement entre Kiev et Moscou.

    D'après Pogrebinski, le président ukrainien Victor Yanoukovitch est obligé de compter avec ces sentiments et avec ceux de l'opposition politique. C'est pour cela que le politologue n'attend pas trop de la prochaine visite du leader russe à Kiev.

    Précisions cependant que la Russie et l'Ukraine sont déjà en train d'étudier plusieurs gros projets communs, comme la création d'un consortium international qui s'occuperait de gestion et de modernisation du système ukrainien de transport de gaz. Le format actuel des relations entre Moscou et Kiev assure la stabilité des livraisons de gaz russe via l'Ukraine ce qui ne peut que réjouir les pays européens.

    Au menu des négociations du président russe à Kiev, il y aura surtout le développement de la coopération économique, - a fait savoir le chef de l'administration présidentielle russe Sergueï Narychkine qui a rappelé que la Russie était le premier partenaire commercial de l'Ukraine par ordre d'importance. Les échanges entre la Russie et l'Ukraine  se sont élevés à 23 milliards de dollars l'année dernière. On se proposer de signer huit documents à la réunion de la Commission interétatique qui se tiendra lundi en présence des deux présidents.

     

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik