Ecoutez Radio Sputnik
    Actualités

    Missiles russes en Abkhazie: une décision conforme aux ententes (ministre)

    Actualités
    URL courte
    S-300 russes en Abkhazie (8)
    0 0 0 0

    Le déploiement des missiles sol-air russes S-300 en Abkhazie (Caucase du Sud) est conforme à l'accord militaire bilatéral, a annoncé le ministre abkhaz des Affaires étrangères Maksim Gvindjia joint par téléphone à Soukhoumi.

    Le déploiement des missiles sol-air russes S-300 en Abkhazie (Caucase du Sud) est conforme à l'accord militaire bilatéral, a annoncé mercredi le ministre abkhaz des Affaires étrangères Maksim Gvindjia joint par téléphone à Soukhoumi.

    "Nous renforçons notre frontière (avec la Géorgie) avec le concours de la Russie. Ce déploiement des missiles s'inscrit dans le cadre de nos ententes bilatérales en matière de coopération militaire", a indiqué le ministre commentant l'annonce faite mercredi par le commandant en chef de l'Armée de l'air russe Alexandre Zeline sur le déploiement des S-300 en Abkhazie.

    "La Géorgie et ses alliés présentent toujours une menace (…) Nous sommes prêts à tout", a ajouté le diplomate.

    "Les pays de l'OTAN nous critiquent constamment. L'instabilité d'il y a deux ans (le conflit osséto-géorgien d'août 2008-ndlr.) a été provoquée par la Géorgie appuyée par l'Occident. Ils n'ont pas le droit de nous critiquer, parce qu'ils sont à l'origine de cette situation. Nous les avons prévenu qu'ils alimentaient la course aux armements dans la région en livrant des armes à la Géorgie", a conclu M.Gvindjia.

    Les gardes-frontières russes protègent l'Abkhazie et l'Ossétie du Sud, dont l'indépendance par rapport Tbilissi a été reconnue par la Russie, le Nicaragua, le Venezuela et la république insulaire de Nauru, à la suite de l'agression géorgienne contre l'Ossétie du Sud.

    En septembre 2009, la Russie et l'Abkhazie ont signé un accord de coopération militaire qui permet à Moscou de construire et moderniser des ouvrages militaires et des bases en Abkhazie et de créer un groupement de troupes russo-abkhazes. Une base russe forte de 1.700 hommes se trouve à Goudaouta.

    Dossier:
    S-300 russes en Abkhazie (8)

    Lire aussi:

    L'Ossétie du Sud et l'Abkhazie rendent hommage aux victimes de l'agression géorgienne
    Les chars américains sont toujours en Géorgie: août 2008 n'a pas servi de leçon
    L'Otan propose à Moscou de ne plus reconnaître l'Abkhazie et l'Ossétie du Sud
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik