Ecoutez Radio Sputnik
    Actualités

    Haut-Karabakh: Moscou poursuivra ses efforts de médiation (Kremlin)

    Actualités
    URL courte
    Conflit du Haut-Karabakh (167)
    0 0 0

    Moscou qualifie de positive la récente rencontre entre les présidents russe, azerbaïdjanais et arménien à Astrakhan (sud de la Russie) et entend poursuivre ses efforts de règlement du conflit du Haut-Karabakh, a annoncé aux journalistes une source au Kremlin.

    Moscou qualifie de positive la récente rencontre entre les présidents russe, azerbaïdjanais et arménien à Astrakhan (sud de la Russie) et entend poursuivre ses efforts de règlement du conflit du Haut-Karabakh, a annoncé aux journalistes une source au Kremlin.

    "Ces efforts seront poursuivis car il s'agit de la stabilité dans le Caucase et du retour à la normale des relations entre les voisins très proches - l'Arménie et l'Azerbaïdjan", a indiqué la source.

    La rencontre d'Astrakhan est déjà la 7ème entre les présidents russe, Dmitri Medvedev, azerbaïdjanais, Ilham Aliev, et arménien, Serge Sargsian, Moscou s'assignant pour tâche de "rapprocher Bakou et Erevan".

    Le conflit du Haut-Karabakh a éclaté en février 1988, lorsque cette région autonome principalement peuplée d'Arméniens a annoncé son intention de se séparer de l'Azerbaïdjan. En septembre 1991, les autorités régionales ont proclamé la création de la République du Haut-Karabakh avec Stepanakert pour capitale.

    En réponse, Bakou a annulé l'autonomie de la région, déclenchant des hostilités entre l'armée azerbaïdjanaise et les formations arméniennes du Haut-Karabakh soutenues par Erevan et la diaspora arménienne.

    Le conflit s'est poursuivi jusqu'à l'entrée en vigueur d'une trêve entre les belligérants le 12 mai 1994. L'Azerbaïdjan a perdu le contrôle du Haut-Karabakh et de sept districts.

    Des négociations sur le règlement du conflit sont menées depuis 1992 dans le cadre du Groupe de Minsk de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) coprésidé par les Etats-Unis, la France et la Russie.

    Dossier:
    Conflit du Haut-Karabakh (167)

    Lire aussi:

    Pilonnages de localités dans le Haut-Karabagh, deux civils tués et plusieurs blessés
    Haut-Karabakh: l'armée azerbaïdjanaise pilonne l'armée arménienne
    Nouvelle escalade des tensions au Haut-Karabakh
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik