Ecoutez Radio Sputnik
    Actualités

    Transnistrie: Moscou étonné par les appels à retirer son contingent de paix

    Actualités
    URL courte
    0 0 0

    La Russie est étonnée par la tendance à l'évincer du règlement du conflit transnistrien, a annoncé vendredi le porte-parole du ministre russe des Affaires étrangères Andreï Nesterenko lors d'un point de presse à Moscou.

    La Russie est étonnée par la tendance à l'évincer du règlement du conflit transnistrien, a annoncé vendredi le porte-parole du ministre russe des Affaires étrangères Andreï Nesterenko lors d'un point de presse à Moscou.

    Après avoir évoqué l'augmentation du nombre de publications dénonçant la présence militaire russe en Moldavie, le diplomate a déclaré: "Nous sommes sincèrement étonnés que la Russie soit invitée à abandonner l'une de ses opérations de paix les plus réussies au moment où la partie moldave a interrompu les négociations officielles en février 2006 en raison de l'absence de perspectives d'ententes politiques réelles".

    M.Nesterenko est persuadé qu'abandonner l'opération dans ce contexte risque de relancer les hostilités en Transnistrie. Il a rappelé que la région contrôlée par les soldats de la paix russes "ignorait les effusions de sang et les tirs" depuis 18 ans.

    Le diplomate a accusé "les politiciens à courte vue de discréditer au nom de leurs objectifs égoïstes le rôle du contingent de paix russe dans le maintien de la stabilité en Transnistrie".

    Peu avant la chute de l'URSS, cinq régions moldaves de la rive gauche du Dniestr ont proclamé la  création de la République moldave de Transnistrie. Les autorités moldaves se sont opposées à cette démarche et ont tenté d'introduire des troupes dans la république autoproclamée, provoquant un conflit armé qui a duré plusieurs mois. La paix dans la zone de conflit est actuellement maintenue par une Force unifiée comprenant 402 militaires russes, 492 militaires transnistriens, 355 militaires moldaves et dix observateurs ukrainiens.

    Lire aussi:

    Le président moldave espère que le conflit diplomatique avec la Russie n'ira pas plus loin
    Cinq diplomates russes déclarés personae non gratae en Moldavie
    Relations Russie-Moldavie: Dodon promet d’empêcher une détérioration
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik