Ecoutez Radio Sputnik
    Bouclier antimissile : la Russie demande les garanties non à l’OTAN mais aux États-Unis

    Bouclier antimissile : la Russie demande les garanties non à l’OTAN mais aux États-Unis

    Photo: RIA Novosti
    Actualités
    URL courte
    0 101

    La Russie demande les garanties juridiques de ce que le bouclier antimissile européen ne sera pas dirigé contre elle.

    La Russie demande les garanties juridiques de ce que le bouclier antimissile européen ne sera pas dirigé contre elle. Mais ce n’est pas à l’OTAN qu’elle les demande mais aux États-Unis, a précisé le représentant permanent de la Russie auprès de l'Alliance Atlantique, Dmitri Rogozine en commentant les propos du secrétaire général de l’OTAN Anders Fogh Rasmussen.

    Celui-ci avait déclaré que les garanties juridiques exigées par la Russie seraient difficiles à concerter par tous les 28 États membres de l’organisation. Selon M. Rogozine, la Russie n’a jamais demandé de garanties à l’OTAN « parce que ce qui est en train d’être créé en Europe, est un système purement américain ». Quant aux Européens, ils ne font que regarder passivement les Américains déployer leurs infrastructures militaires sur leur territoire sous prétexte de les protéger contre les missiles iraniens, a ajouté M. Rogozine.

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik