Ecoutez Radio Sputnik
    ONU: la Russie favorable à l'adhésion palestinienne (sénateur)

    ONU: la Russie favorable à l'adhésion palestinienne (sénateur)

    Actualités
    URL courte
    0 0 0

    Moscou soutient les Palestiniens dans leur volonté de demander à l'ONU de reconnaître un Etat de Palestine, mais les Palestiniens doivent se réconcilier entre eux et poursuivre leurs négociations avec Israël, a indiqué lundi le sénateur russe Mikhaïl Marguelov.

    Moscou soutient les Palestiniens dans leur volonté de demander à l'ONU de reconnaître un Etat de Palestine, mais les Palestiniens doivent se réconcilier entre eux et poursuivre leurs négociations avec Israël, a indiqué lundi le sénateur russe Mikhaïl Marguelov.

    "Le règlement du conflit par des efforts unilatéraux de l'une des parties est impossible. Par ailleurs, le manque de consensus entre le Hamas (au pouvoir dans la bande de Gaza) et le Fatah (dominant la Cisjordanie) entravent les négociations, tout en dévalorisant la demande d'adhésion palestinienne à l'ONU", a déclara à RIA Novosti M.Marguelov, président de la Commission pour les Affaires internationales du Conseil de la Fédération (chambre haute du parlement russe).

    Et d'ajouter que la Russie ne soutiendrait l'initiative des Palestiniens que si leur demande d'adhésion à l'ONU ne se substitue pas à leurs négociations avec l'Etat hébreu.

    Le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas a fait savoir qu'il présenterait le 20 septembre prochain lors de l'Assemblée générale de l'ONU à New York la demande d'adhésion à part entière du futur Etat de Palestine aux Nations unies et ce, malgré l'hostilité d'Israël et des Etats-Unis, insistant sur la nécessité de négociations directes entre les parties pour mettre fin au conflit au Proche-Orient et permettre l'instauration d'un Etat palestinien.

    Brièvement relancées en septembre 2010 sous l'égide de Washington, les négociations israélo-palestiniennes se sont enlisées depuis dix mois.

    Washington menace en outre de faire usage de son droit de veto au Conseil de sécurité.

    RIA Novosti

    Lire aussi:

    Poutine: la Palestine et Israël doivent combattre ensemble le terrorisme
    Israël et Palestine, entre «impasse» et «piège mortel»!
    Abbas à Bruxelles, Pence à Jérusalem: des alliances trop inégales!
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik