Ecoutez Radio Sputnik
    Kadhafi plus dangeureux mort que vif

    Kadhafi plus dangeureux mort que vif

    Photo: EPA
    Actualités
    URL courte
    0 0 0

    Mouammar Kadhafi aurait élaboré un plan secret visant à venger le renversement du régime. C'est une difficulté de plus pour la Lybie, en proie à l'instabilité après la mort du dictateur.

    Après sa mort Mouammar Kadhafi est plus dangereux pour ses ennemis en Libye et ailleurs que de son vivant. Selon la presse égyptienne, l’ex-leader de la Jamahiriya a été l’idéologue et le sponsor du plan secret de «vengeance après la chute du régime».  

    Conscient qu’il puisse être victime des mutins et des attaques aériennes de l’OTAN, le colonel se préparait d’avance à se venger de son renversement. Il a formé un groupe de terroristes internationaux à qui il a légué 28 millions de dollars. Le plan suppose des attentats en Libye, dans les pays arabes et européens. 

    Chaos et vengeances

    Un chaos politique d’envergure est l’unique perspective pour la Libye, estime l’orientaliste de l’Institut d'Etudes Stratégiques, Serguei Demidenko : «Il existe aujourd’hui en Libye un bouillon de culture prêt à la vengeance même sans terroristes financés par Kadhafi, ni les mercenaires. Le conflit entre les tribus Misurata et Kadhafa est révélateur. La première a tué le colonel et exposé son cadavre à la vue du public. Maintenant elle fouille le tombeau de sa mère en exigeant de savoir où se cache son fils en échange de la dépouille. En ce qui concerne la tribu Kaddafa, elle ne pardonnera jamais un tel sacrilège à l’égard du colonel et de ses parents, d’où la possibilité affrontements interethniques et intertribaux. Les islamistes constituent dans ce contexte l’unique force organisée.»

    Diaporama: Comment Kadhafi est-il mort ?

    L’expert de l’Institut de l’Orient de l’Académie des Sciences de Russie, Vladimir Issaev, partage cette opinion : «Il est probable que les pro-islamistes accèdent au pouvoir en Libye comme cela s’est produit en Tunisie. Il est difficile de présager comment ils se comporteront. Mais on ne peut pas exclure que les aventuriers et les islamistes de tout acabit profitent de l’instabilité dans le pays.»

    Selon les experts, les services spéciaux libyens ont organisé dans les années 1980 un réseau terroriste ramifié en Europe. Le fils de Kadhafi Seif al-Islam qui était jusqu’à présent chef du service spécial "Muhabarat" (police secrète) jure de venger son père en luttant jusqu’au bout. Donc, le défunt colonel a «bien» légué son plan de «vengeance après l’écroulement du régime».

    Lire aussi:

    Cousin de Kadhafi: les partisans de la Jamahiriya prêts à revenir au pouvoir en Libye
    Un ancien conseiller de Kadhafi dévoile le but du dernier complot contre le colonel
    Ce que l’on ne dit pas sur les raisons de la crise en Libye
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik