Ecoutez Radio Sputnik
    Actualités

    Voix de la presse russe 25.04.2012

    Actualités
    URL courte
    0 10

    Les adieux de Medvedev / Les militaires russes testent le « rayon de la douleur » / La lutte pour l'électorat de Marine Le Pen

    Les adieux de Medvedev

    Le président sortant Dmitri Medvedev a tenu au Kremlin sa réunion d'adieu du Conseil d'Etat à laquelle ont participé des ministres, des chefs de région, les présidents de la Douma et du Conseil de la Fédération, des représentants du monde des affaires et des personnalités publiques. Il a dressé le bilan de ses quatre années de présidence et a évoqué la liberté, la modernisation et les innovations.

    « La liberté vaut mieux que la non-liberté, a-t-il rappelé son propre propos. Plus de liberté pour tout et chacun a été et reste mon objectif ». De l'avis de Dmitri Medvedev, les ennemis principaux de la liberté en Russie sont la pauvreté, le retard économique et la corruption, les trois facteurs qui ont été en partie domptés pendant les années de son administration. PublicPost


    Dmitri Medvedev a apprécié le bilan du développement économique du pays pendant les années de sa présidence. Sans fausse modestie, il a mis une note élevée à son travail, ayant qualifié d'acquis principal le fait de ne pas avoir permis la paupérisation de la population. « La pauvreté, le retard économique, la corruption et une brève durée de vie sont les ennemis principaux de notre liberté. C'est pourquoi je considère comme un grand acquis le fait que nous avons protégé les citoyens contre la première vague de la crise, que n'avons pas permis l'appauvrissement des masses de la population et que nous continuons de créer les conditions pour une hausse du niveau de vie des dizaines de millions de familles dans les conditions compliquées de la récession globale », a-t-il dit lors de la réunion du Conseil d'Etat. Novyié izvestias


    Les militaires russes testent le « rayon de la douleur »

    Les spécialistes militaires russes testent le soi-disant « rayon de la douleur », arme électromagnétique non létale qui provoque la sensation d'une très forte brûlure. Le ministère de la Défense l'appelle unique bien que les Américains aient déjà créé un tel canon et l'aient testé même en public sur des bénévoles. Un puissant rayon généré entre en action avec l'humidité de la peau et pénètre celle-ci à des dixièmes du millimètre. L'homme éprouve alors la sensation d'une forte brûlure et s'efforce par réflexe de fuir le rayon invisible qui le frappe. Newsru.com


    Le ministère de la Défense met au point une arme fondée sur des « principes physiques nouveaux ». Les nouvelles à ce sujet mettent régulièrement en effervescence les médias et les experts après que le premier ministre et le président élu Vladimir Poutine a écrit sur la création de l'arme fondée sur les principes physiques nouveaux (rayon, onde, géophysique, génétique, psychophysique) dans son sixième article électoral consacré à la sécurité nationale. Les journalistes américains ont aussitôt déclaré que certains types de ces armes étaient interdits par des conventions internationales. Il y a des experts qui déclarent que les armes nouvelles menacent de « domination mondiale » et de « génocide ». Quoi que ce soit, les interdcitions ne concernent pas l'arme en question. Les Etats-Unis, quant à eux, mettent au point les armes laser et psychophysiques à des fins les plus variées: depuis la dispersion des foules jusqu'à la désorientation du matériel ennemi. La liste secrète des armes non létales du Pentagone a été mise en ligne en janvier dernier. Gazeta.ru



    La lutte pour l'électorat de Marine Le Pen

    A la veille du deuxième tour de l'élection présidentielle les candidats Nicolas Sarkozy et François Hollande ont commencé la lutte pour les voix des électeurs. Le chef de l'Etat sortant et son adversaire ont tourné leur regard vers l'électorat du Front national dont le leader, Marine Le Pen, a occupé la troisième place au premier tour ayant obtenu 18% des suffrages. Nicolas Sarkozy a déclaré qu'il « comprenait parfaitement » les gens qui par leur vote pour les nationalistes avaient exprimé leur colère et leur mécontentement face à la situation dans le pays. Nous avons entendu ce cri de protestation, a souligné Sarkozy. La réponse à ces gens sera des engagements concrets visant à museler l'immigration illégale et la criminalité, le contrôle efficace sur les frontières de l'UE et la lutte contre le terrorisme islamiste. Hollande a qualifié le bilan de la présidence de Sarkozy de « catastrophique ». Pis encore, il a accusé son adversaire d'avoir contribué par sa politique à la croissance de l'influence de l'extrême droite. Cependant François Hollande n'a nulle intention de renoncer à l'électorat de Marine le Pen et luttera pour le gagner à sa cause. Rossiiskaïa gazeta

    Lire aussi:

    Medvedev: les USA ont lancé une guerre commerciale contre la Russie
    Les frappes US en Syrie laissent les mains libres aux terroristes, selon Medvedev
    Le Pen se qualifie pour le 2nd tour à cause «du mécontentement des Français»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik