Ecoutez Radio Sputnik
    Printemps arabe et protestations contre le film anti-islam : aucun lien selon Moscou

    Printemps arabe et protestations contre le film anti-islam : aucun lien selon Moscou

    Photo : EPA
    Actualités
    URL courte
    0 0 0

    Moscou ne voit pas de lien entre les actions de protestation contre le film américain controversé L'Innocence des musulmans et le Printemps arabe, a déclaré mardi à Moscou l'envoyé spécial du président russe pour le Proche-Orient Mikhaïl Bogdanov dans une interview à RIA Novosti.

    Moscou ne voit pas de lien entre les actions de protestation contre le film américain controversé L'Innocence des musulmans et le Printemps arabe, a déclaré mardi à Moscou l'envoyé spécial du président russe pour le Proche-Orient Mikhaïl Bogdanov dans une interview à RIA Novosti.

    « Je ne crois pas que la réaction au film L'Innocence des musulmans permette de juger des résultats du printemps arabe. Je ne dirais même pas qu'il y ait un lien entre les actions de protestation ou les attaques contre les missions diplomatiques, que nous avons résolument condamnées, et le printemps arabe », a indiqué M.Bogdanov, qui est également vice-ministre russe des Affaires étrangères.

    Les mutations dans le monde arabe sont loin de toucher à leur fin, mais on voit déjà leurs aspects positifs et négatifs, selon lui. M. Bogdanov estime que les résultats positifs du printemps arabe sont la démocratisation des processus politiques dans les pays de la région, l'élargissement des droits et des libertés politiques et la tenue d'élections libres et transparentes.

    « Un symptôme désagréable de la situation actuelle dans la région est la radicalisation de la société, l'aggravation des tensions interconfessionnelles et interethniques dans le monde arabe », a ajouté le diplomate.

    Dans ce contexte, la publication de tout contenu provocateur « est une action très dangereuse et irresponsable dont témoigne l'affaire de l'Innocence des musulmans » a noté M. Bogdanov. De telles attaques contre une religion ont l'effet d'une bombe, selon lui.

    « Les tentatives pour attiser les haines interreligieuses ou les spéculations dans ce domaine présentent un danger pour la stabilité politique des pays et il faut les contrer », a déclaré l'expert du Proche-Orient.

    Dans le même temps, il est inadmissible d'employer des méthodes terroristes notamment d'attaquer les diplomates et les employés des organisations internationales pour réagir à de telles provocations, selon lui.

    Tourné aux Etats-Unis, le film amateur L'Innocence des musulmans a suscité des réactions violentes dans le monde arabe. Les protestations les plus importantes ont lieu en Egypte et au Yémen ainsi qu'au Soudan, en Tunisie, au Pakistan et au Bangladesh. Des manifestants ont attaqué la mission diplomatique américaine à Benghazi (Libye), tuant quatre personnes, dont l'ambassadeur. Le film a été interdit de diffusion dans plusieurs pays, y compris en Russie.

    Le texte intégral de l'interview de M.Bogdanov est disponible en russe sur le site de RIA Novosti. /L

    RIA Novosti

    Lire aussi:

    Vers un partenariat Riyad-Téhéran? Moscou se voit comme un médiateur entre les deux États
    Comment les pays arabes peuvent «punir» les USA par leurs sanctions
    Sommet de Kazan, prochain point d’orgue des relations Russie-Monde musulman
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik